Tarn : 4 Ferrari se percutent, 3 blessés

0
15

La sortie dominicale d’un groupe de collectionneurs de Ferrari a tourné court, hier matin route de Millau. Il était 9 h 15 environ. La file de bolides italiens venait de dépasser le fameux radar de «La Croix-Blanche»… où la vitesse est limitée à 70. Sur le replat qui suit, juste avant le village du Fraysse, le conducteur en tête a été surpris par un panneau de chantier informant de la réfection de la chaussée, avec présence d’un dos-d’âne.

Le ralentissement a été sans doute trop brusque et quatre Ferrari se sont percutées en cascade. Des chocs par l’arrière bien sûr.

Un accident très spectaculaire mais heureusement sans gravité, puisque les pompiers d’Alban, Albi et Saint-Juéry n’ont évacué que trois blessés légers. Ces personnes ont pu rentrer chez elles après des examens rassurants à Albi. «Nous avions projeté avec les amis passionnés de cette marque une visite des caves de Roquefort prolongée par une escapade à Millau», confie l’un des conducteurs de tête de cortège.

«Je ne sais pas qui nous a accrochés par l’arrière», s’interroge l’épouse de ce gérant de société, au téléphone avec sa compagnie d’assurances tout en surveillant l’opération d’enlèvement par le garage Saunal. Un carrossier local qui devrait avoir quelques coups de marteau à donner à moins que ces modèles de légende ne soient confiés à des spécialistes de la marque.

Informé de l’événement, le maire du Fraysse se disait soulagé du bilan humain, mais Jean-Louis Puech trouvait fort élégante la longue file de ces Ferrari dont la plus abîmée était un modèle de collection.

Pour faciliter les opérations de secours et le remorquage de ces précieux véhicules, la gendarmerie de Villefranche-d’Albigeois, avec le concours des motards de la BMO de Saint-Juéry, a dû couper la route de Millau pendant 2 heures : des déviations ont été mises en place jusqu’à 11 h 20, puis une circulation par alternat. Tout est rentré dans l’ordre peu avant midi.

La dépêche Article original

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here