Syrie: 7 morts dans des opérations militaires et des combats (militants)

0
6

Les forces armées syriennes poursuivaient dimanche leurs opérations militaires dans les bastions rebelles notamment dans la province d’Idleb (nord-ouest), et combattaient des déserteurs dans plusieurs régions, ont rapporté les militants.

Dans la province de Damas, cinq déserteurs ont été tués dans des combats avec l’armée régulière dans le village Beit Jin, sur le flanc du mont Hermon, survolé par des hélicoptères et où des explosions étaient entendues, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), citant des témoins.

Dans la région d’Idleb, les forces armées ont entamé une opération militaire d’envergure à l’est de Jisr al-Choughour où des dizaines d’engins militaires ont pénétré, soutenus par des hélicoptères. Un civil a été tué dans cette ville par un tireur embusqué. A Kafar Noubol, les forces régulières ont procédé à des arrestations au milieu de tirs intensifs. Des combats avec des déserteurs de l’Armée syrienne libre (ASL) ont eu lieu dans cette région le matin.

Des combats similaires se sont produits dans plusieurs localités de la province d’Alep (nord), et également dans le quartier de Barzé à Damas où des combats se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche, selon l’OSDH et des militants. Les agents de sécurité « ont investi Barzé la nuit, perquisitionné des maisons et arrêté plusieurs personnes », a affirmé à l’AFP un militant, Dib al-Dimashqi, joint par Skype. De même, dans la province de Deir Ezzor (est), les agents de sécurité ont pénétré dans la ville d’al-Qourié, arrêtant 14 personnes. Un civil y a été tué, selon l’OSDH. Dans la province de Hama (centre) les agents de sécurité se sont déployés massivement à Mourk à la recherche de militants. « Ils ont incendié des maisons et des voitures et arrêté plusieurs personnes dans cette ville » proche de Latamna où 40 civils avaieny été tués samedi par l’armée, a indiqué un militant sur place, Abou Ghazi al-Hamoui. Le bruit d’explosions et de tirs étaient également entendus dans plusieurs quartiers de la ville de Homs (centre), selon des militants sur place. Samedi, les violences ont fait au moins 128 morts en Syrie: 86 civils, dont près de la moitié dans l’attaque de Latamna, 26 soldats et 16 combattants déserteurs, selon l’OSDH.

BEYROUTH, 9 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here