Sanctions financières contre l’Iran

0
7

L’Union Européenne a décidé d’interdire à l’Iran l’accès au réseau de transferts interbancaires « SWIFT », qui sont le seul moyen d’opérer des opérations financières sur le plan international. Cette décision qui concerne 42 grandes banques iraniennes est la première du genre prise par le système « SWIFT ».

La société « SWIFT » a confirmé qu’elle avait reçu l’ordre « d’interrompre ses services de communications en direction des institutions financières iraniennes visées par les sanctions européennes ».

Cette mesure qui aura des conséquences immédiates et graves sur l’économie iraniennes fait suite aux sanctions économiques qui touchent déjà 442 sociétés et 116 individus.

L’Iran va se retrouver soudainement écarté d’une grande partie du commerce international ce qui peut rapidement faire écrouler son économie qui repose beaucoup sur ses exportations de pétrole.

Les effets de la crise se font déjà sentir en Iran, qui tente d’importer rapidement des milliers de tonnes de blé.

La décision de l’Union Européenne ne peut pas être déconnectée du récent voyage du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou, qui a été très clair sur les intentions israéliennes au cas où l’Iran ne cesse pas son programme nucléaire et qui a évoqué ce type de sanction lors de son entrevue avec le président Obama.

Téhéran n’a pas encore réagi à cette décision.

C’est donc un Iran affaibli qui se rendra d’ici quelques semaines au nouveau round des négociations face au groupe des 6 grandes puissances.

Shraga Blum-Israel 7

Vendredi 16mars 2012

http://www.israel7.com/2012/03/sanction-financiere-contre-l%e2%80%99iran/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here