Qatar: un proviseur français exfiltré

0
10

Le proviseur du lycée français Bonaparte de Doha a dû quitter précipitamment le Qatar début septembre, menacé de procès à la suite d’une plainte d’une employée pour « attitude antimusulmane », a rapporté samedi le site d’information en ligne Mediapart (article payant).Selon Mediapart, le proviseur Hafid Adnani a été arrêté à la suite de cette plainte et n’a dû sa remise en liberté qu’à une intervention de l’ambassade de France. Il a été contraint de rentrer précipitamment en France le 8 septembre en laissant sur place sa famille.

Le Quai d’Orsay a confirmé le retour en France de M. Adnani, présenté comme « une solution de compromis » à la suite « d’un différend avec une employée ». Ce compromis trouvé « pour que la situation ne s’envenime pas » a été accepté par l’intéressé, a-t-on ajouté au Quai d’Orsay.

Mediapart, qui a notamment interrogé des parents d’élèves témoignant sous couvert de l’anonymat, rapporte qu’un conflit avait éclaté entre le proviseur et la directrice financière du lycée à laquelle il reprochait de ne pas détenir les diplômes requis pour ce poste et qu’elle disait avoir.

C’est cette femme qui aurait déposé plainte pour « attitude antimusulmane », entraînant l’interpellation du proviseur.
Le lycée dépend de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger, rattaché au ministère des Affaires étrangères.

Il s’agit du second chef d’établissement français contraint de quitter ses fonctions à Doha en moins d’un an. Fin 2012, c’est le proviseur du lycée Voltaire, Franck Choinard, qui avait été poussé vers la sortie. Selon Mediapart il avait été accusé de pédophilie, une accusation qu’il réfute.

Auparavant la mission laïque française qui gérait le lycée Voltaire avait été accusée de détournement de fonds. Une plainte déposée en ce sens en France vient d’être classée sans suite par le parquet de Nanterre, a indiqué Yves Aubin de la Messuzière, président de la mission laïque.

Plusieurs médias français avaient alors rapporté qu’à l’origine de ces péripéties se trouvait un conflit sur les programmes, les dirigeants qataris contestant le contenu de certains livres d’histoire et de sciences naturelles.

La gestion du lycée Voltaire est maintenant assurée par le Qatar.

Le président François Hollande s’était rendu le 22 juin dernier au lycée Voltaire dans le cadre d’une visite au Qatar, à l’occasion de l’agrandissement de l’établissement.

Lefigaro.fr avec AFP

1 COMMENT

  1. Pourquoi perdre son temps avec des ignorants, retardés, assassins, butés? Il faut laisser ces arabes
    s’entretuer, se vautrer et complaire dans leur propre crotte – il y a un dicton: lorsqu’un arabe rentre dans une maison si ce n’est pas à la rentrée qu’il défèque, c’est à la sortie. C’est leur nature, leurs habitudes.

    Ensuite, en question de pédophilie, ce sont les derniers à voir un mot à dire ou d’essayer de « moraliser » les autres. En commençant par leur « prophète » qui était le plus grand et déguelasse pédophile de l’époque.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here