Qatar : La statue de Zidane ne plaît pas à Doha

0
12

La statue du footballeur Zidane donnant un coup de tête à son adversaire italien lors du Mondial 2006, fraîchement installée au Qatar, suscite la polémique. De quoi faire oublier les graves accusations de travail forcé des immigrés sur les chantiers du Mondial 2022.

La statue de l’artiste franco-algérien Adel Abdessemed lors de son exposition sur le parvis du centre Pompidou, à Paris – Channone Arif/CC La statue de l’artiste franco-algérien Adel Abdessemed lors de son exposition sur le parvis du centre Pompidou, à Paris – Channone Arif/CC

La statue intitulée Coup de tête de l’artiste franco-algérien Adel Abdessemed a été récemment acquise par le Qatar et installée sur la corniche de la capitale Doha. Or cette sculpture en bronze fait polémique, relève Doha News.

“Beaucoup de Qataris y voient une violation de l’interdiction musulmane de faire des représentations d’êtres vivants”, rapporte-il. “Qui est Zidane pour être honoré de la sorte ? Qu’est-ce qu’il a fait pour le Qatar ? Et, même si quelqu’un méritait d’être honoré, faut-il le faire au détriment de la sensibilité religieuse locale ?” écrit un twitteur cité par le journal.

Le sujet a même fait l’objet d’un hashtag sur Twitter, de nombreux intervenants appelant à démonter la statue. Et non seulement pour des raisons liées à l’islam, mais aussi et surtout parce que cette statue semble valoriser un comportement contraire à l’esprit sportif et à la morale.

Pendant que les réseaux sociaux se saisissent de Zidane, une autre violation des règles morales est reléguée à l’oubli : les conditions déplorables des travailleurs immigrés rapportées par la récente enquête du journal britannique The Guardian. Parmi les personnes chargées de la construction des infrastructures et des stades du Mondial 2022, on déplore plusieurs dizaines de morts.

COURRIER INTERNATIONAL Article original
7 OCTOBRE 2013| 0

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here