Présidentielle iranienne : Rafsandjani veut une plus grande cohésion nationale

0
9

L’ex-président iranien Akbar Hachémi Rafsandjani, qui soutient le candidat du camp réformateur Hassan Rohani, a souhaité vendredi que l’élection présidentielle apporte une plus grande “cohésion” nationale pour faire face aux “dangers intérieurs et extérieurs”.”Il faut éviter les divisions qui sont un poison”, a déclaré M. Rafsandjani après avoir voté à la mosquée de Jamaran, dans le nord de Téhéran, selon les médias locaux.

“J’espère que le résultat des élections va permettre une plus grande cohésion nationale, condition nécessaire pour faire face aux dangers intérieurs et extérieurs et de régler les problèmes”, a-t-il ajouté.

L’ex-président a appelé mardi à voter pour Hassan Rohani, un religieux modéré de 64 ans, qui est notamment opposé à trois candidats conservateurs: l’ex-chef de la diplomatie Ali Akbar Velayati, le maire de Téhéran Mohammad Bagher Ghalibaf et le chef des négociateurs nucléaires Saïd Jalili.
Ali Akbar Velayati, en votant dans le sud de Téhéran, a “demandé à tous les Iraniens de voter car leur vote est un nouveau soutien à la République islamique”.
Mohammad Reza Aref, qui s’est désisté en faveur de Hassan Rohani, a prédit “une participation de 70%” après avoir voté à la mosquée d’Ershad, un bastion réformateur du centre de la capitale. “Je pense qu’il y aura un second tour”, a-t-il ajouté, selon l’agence Mehr.
De son côté, le chef du Conseil des gardiens de la constitution, l’ayatollah Ahmad Janati, qui supervise les élections, a déclaré qu’en allant voter, “les électeurs fourrent un doigt dans l’oeil des ennemis”.
Il a également dit qu’il “assurait la régularité du scrutin”, selon les médias.

14-06-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here