Pays arabes: les islamistes sauront-ils garder le pouvoir? (experts)

0
10

Pour garder le pouvoir, les forces islamistes ayant remporté les élections dans plusieurs pays arabes doivent prouver leur efficacité dans la résolution des problèmes économiques et sociaux, estiment les experts ayant participé à la 3e conférence du Club international de discussion Valdaï consacrée au Proche-Orient.
La question actuelle n’est plus de savoir si les islamistes ont les chances d’arriver au pouvoir, mais de savoir s’ils réussiront à le garder », a indiqué l’expert libanais Wassim Kalaajieh dressant le bilan de la réunion de la section « Rôle et perspectives de l’islam politique » consacrée au succès des islamistes aux élections en Tunisie, en Egypte et en Maroc.

C’est la première fois que les islamistes ont obtenu le pouvoir par le biais des élections, a indiqué l’expert.

Une fois la victoire en main, les islamistes se trouvent confrontés aux défis auxquels ils ne sont pas préparés.

« Souvent, les islamistes ne possèdent pas de programmes de développement économique et social », a expliqué M.Kalaajieh.

« Le peuple attend que les islamistes satisfassent ses besoins sociaux », a-t-il poursuivi.

Les experts ont en outre souligné que suite à l’arrivée des islamistes au pouvoir dans plusieurs pays arabes, la protection des intérêts des minorités religieuses, notamment des chrétiens, devenait une priorité.

La 3e conférence du Club international de discussion Valdaï, consacrée au Proche-Orient, s’est tenue les 17 et 18 février à Sotchi, sur le littoral russe de la mer Noire. Placée sous le titre « La transformation dans le monde arabe et les intérêts de la Russie », la rencontre a regroupé cette année plus de 70 responsables politiques, représentants d’organisations internationales et experts de 15 pays.
Le Club Valdaï a été institué en 2004 par l’agence RIA Novosti, le Conseil pour la politique extérieure et de défense, le quotidien « The Moscow News », les revues « Russia Profile.org » et « La Russie dans la politique mondiale ». Chaque année il rassemble des dizaines d’analystes politiques de différents pays et aborde des sujets qui permettent aux participants étrangers de mieux comprendre la Russie.

NDLR – Face aux défis économiques auxquels les partis islamistes devront faire face, et s’ils ne veulent pas se maintenir par la force, qui a montré ses faiblesses face à un peuple déterminé, ils devront composer avec les forces économiques dominées par l’Occident. Une grande partie de leurs discours religieux va perdre de son crédit dans cette collusion d’intérêts. Ils devront donc soit se soumettre à cette culture économique avec ses corollaires sociétaux, soit se démettre sous peine d’être démis par de nouvelles révolutions.

Dégâts économiques en Milliards de USD et nombre de victimes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here