Pas de Genève-2 en l’absence d’une opposition syrienne « crédible »

0
11

L’émissaire de l’ONU et la Ligue arabe pour
la Syrie, Lakhdar Brahimi, a estimé dimanche au Caire qu’il n’était pas
envisageable de réunir la conférence de paix dite Genève-2 en l’absence d’une
opposition syrienne « crédible ».Cette conférence, qui se tiendra le 23 novembre selon le chef de la Ligue
arabe, « ne se tiendra pas sans une opposition crédible, représentant une
importante partie du peuple syrien opposé » au régime de Bachar al-Assad, a dit
M. Brahimi.

L’opposition syrienne doit décider la semaine prochaine à Istanbul de sa
participation à ce sommet destiné à trouver une issue politique au conflit qui
a fait depuis mars 2011 plus de 100.000 morts.
Le chef de la ligue Arabe, Nabil al-Arabi a pour sa part annoncé que les
pays arabes et occidentaux se préparaient à rencontrer mardi l’opposition
syrienne pour la convaincre de participer à Genève-2.

« Il y a de nombreuses difficultés qu’il faudra encore surmonter pour que
cette conférence soit un succès », a-t-il notamment dit.
Sa tenue a été repoussée à plusieurs reprises en raison de désaccords sur
les participants et sur les objectifs.

Le régime exclut tout départ anticipé de M. Assad, alors que l’opposition
en exil rejette toute transition prévoyant son maintien au pouvoir.
Profondément divisée, elle doit décider la semaine prochaine à Istanbul de sa
participation à « Genève 2 ».

LE CAIRE, 20 oct 2013 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here