Opération « Bienvenue en Palestine » : Israël prend ses dispositions

0
8

Israël a commencé à mettre en place un dispositif en vue de l’arrivée massive à partir de dimanche à l’aéroport de Tel-Aviv de militants pro-palestiniens dans le cadre de l’opération « Bienvenue en Palestine », a indiqué mardi un porte-parole de la police israélienne.Plusieurs associations de soutien aux Palestiniens ont appelé sur internet leurs sympathisants à converger à compter du 15 avril vers l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv afin de se rendre ensuite dans les Territoires palestiniens, dont l’accès est contrôlé par Israël.

« Nous avons pris nos dispositions et sommes préparés à faire face à cette opération prévue à partir de dimanche », a affirmé à l’AFP Micky Rosenfeld sans autre précision.

« Aucune provocation ne sera tolérée. Comme n’importe quel autre pays le ferait, Israël empêchera l’entrée sur son territoire d’éléments hostiles », a affirmé le ministre israélien de la Sécurité intérieure Yitzhak Aharonovitch, cité mardi par les médias israéliens.

M. Aharonovitch a supervisé lundi une réunion de coordination à l’aéroport Ben Gourion entre les responsables des autorités aéroportuaires, des services de sécurité, de l’immigration et de la police.

Selon les médias israéliens, Israël estime à quelque 2.500 le nombre de militants pro-palestiniens qui veulent participer à cette opération.

De même source, les représentants des autorités israéliennes, munis de listes nominatives, ont contacté diverses compagnies aériennes américaines et européennes afin qu’elles empêchent l’embarquement de ces militants pour Tel-Aviv.

La radio israélienne a de son côté indiqué que des centaines de policiers ont été mobilisés pour arrêter et refouler les militants pro-palestiniens qui pourraient parvenir à l’aéroport.

En juillet 2011, Israël avait globalement réussi à déjouer une opération aérienne similaire, en empêchant l’embarquement de centaines de militants pro-palestiniens qui devaient s’envoler pour Tel-Aviv.

Quelques dizaines d’autres avaient été bloqués à leur arrivée, puis expulsés.

AFP | 10/04/2012

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here