ONU : Appel à classer les Frères Musulmans comme terroristes.

0
11

Le Forum International des Laïques Arabes propose la classification de l’organisation mondiale des frères musulmans et ses filières en tant qu’organisations terroristes sachant que cette initiative se fait en collaboration avec plusieurs autres associations de différents continents.

Note d’information à l’attention :

-De Monsieur le Président du Conseil Européen

-De Monsieur le Président de la Ligue Arabe

-De Monsieur le Président de l’Organisation Africaine

-De Monsieur le Président de l’Organisation de la Coopération des pays de l’Amérique latine

-De Monsieur le Président du Forum asiatique de la Coopération Economique et Sociale

Objet: information sur notre prochaine notification pour la réunion mondiale des associations non gouvernementale 2014 pour la classification de l’organisation mondiale des frères musulmans et ses filières en tant qu’organisations terroristes :

Chère Madame, cher Monsieur,

Le bureau exécutif du Forum International des Laïques Arabes a l’honneur de vous informer de sa prochaine initiative pour la réunion annuelle des associations consultatives auprès des Nations-Unies prévue pour le mois de mars 2014.

Le Forum International des Laïques Arabes propose la classification de l’organisation mondiale des frères musulmans et ses filières en tant qu’organisations terroristes sachant que cette initiative se fait en collaboration avec plusieurs autres associations de différents continents.

Voici les raisons de notre demande :

*suite à l’évolution des faits constatés en Tunisie, en Égypte et en Lybie, nous constatons que les pays dirigés par des partis islamistes tendent à tolérer et encourager la violence et l’anarchie et instaurent de nouvelles dictatures.

*Cette organisation, depuis sa création dans les années 30, appelle à la violence physique et intellectuelle envers tout ce qui peut être symbole de différence avec son idéologie. C’est ainsi que des opposants, tel Chokri Belaïd en Tunisie par exemple, ou les non-partisans ou les chrétiens en Egypte ont été assassinés.

*Cette organisation crée et encourage des groupes et des personnes terroristes tels les salafistes jihadistes en Algérie, au Pakistan, au Maroc, en Egypte et en Tunisie. La nébuleuse terroriste Al Quaida en fait partie.

*Cette organisation est en train d’exploiter un système sophistiqué de blanchiment d’argent à travers le monde pour financer les organisations et les actions terroristes.

Cet argent provient du commerce des armes et de la drogue et la traite des êtres humains, surtout en Afrique et en Asie ; plusieurs activistes de cette organisation ont profité de la protection fournie par certains pays d’Europe pour créer des sociétés fantômes.

Chère Madame, cher Monsieur, nous comptons sur votre engagement pour les libertés et la prospérité des droits de l’Homme et la tolérance entre les civilisations pour nous aider à stopper cette organisation fasciste qui appelle à la violence et la haine. Une action forte et déterminée est plus que nécessaire pour faire barrage à cette organisation qui maitrise le double discours afin d’asseoir sa domination sur toutes les sociétés arabo- musulmanes.

Nous vous remercions d’avoir été avec toutes les causes justes et vous prions d’accepter nos salutations distinguées.
————————————

GENEVE LE 23/10/2013

Déclaration sur la dégradation de la situation générale en Tunisie

Voilà 2 ans que le parti islamiste Ennahda gagnait les premières élections libres en Tunisie, lui permettant par la même occasion de former un gouvernement avec deux partis censés être laïcs. Beaucoup de politiques et intellectuels tunisiens ont mis en garde la classe politique sur le double discours tenu par Ennahda. En effet, ce parti qui se dit moderniste et modéré cherche à s’approprier le pouvoir et ses rouages pour « ré-islamiser » la société tunisienne et établir une théocratie (une vidéo volée montre le leader du parti Rached Ghannouchi expliquant à un salafiste comment être patient pour infiltrer l’armée, la police et l’administration).

Depuis deux ans sous ce gouvernement, les situations économique, sécuritaire, sanitaire et de l’éducation ne cessent de se dégrader, provoquant un sentiment de déception et de désespoir intense au sein de la population qui avait cru aux promesses du gouvernement.

Les dégradations ont touché tous les domaines et menacent le pays d’entrer dans une crise sans issue :

– Au niveau économique, le pays ne cesse d’enregistrer des pertes financières colossales et son rang sur les places financières mondiales ne cesse de reculer, accentuant encore les pertes et diminuant les possibilités d’emprunts. Les décisions économiques ont été désastreuses, démontrant bien l’incompétence de ce gouvernement. Des milliers d’embauches strictement partisanes ou sympathisantes ont été favorisées au détriment de la compétence et du besoin.

Le parti Ennahda voulant dominer tous les rouages de l’état a placé ses sympathisants dans des postes clés en remplaçant des personnalités reconnues pour leurs compétences.

La révolution laissait espérer la fin de la corruption d’état et du favoritisme, mais ce gouvernement nous a déçus en accordant des marchés d’importation de lait, mouton et autres à des proches d’Ennahda si ce n’est à la famille même du leader du parti.

– Au niveau sécuritaire, le pays souffre depuis deux ans d’une insécurité récurrente avec l’apparition de groupes salafistes intégristes qui prônent un islam rigoureux et intolérant. Le gouvernement Ennahda en accédant au pouvoir, a permis l’amnistie de plusieurs terroristes et criminels qui se sont remis immédiatement à des activités menaçants la sécurité nationale.

Des groupes terroristes ont profité de la complaisance du gouvernement et ont réussi à acquérir et stocker des armes ainsi qu’à recruter des jeunes gens défavorisés et désespérés pour le djihad.

Le gouvernement, censé assurer la sécurité de la classe politique, particulièrement après des menaces contre des opposants connus pour leur attachement à la laïcité, a failli, pire, des investigations menées notamment par des journalistes, ont prouvé une complicité flagrante du Ministère de l’Intérieur et de quelques responsables d’Ennahda.

La Tunisie a perdu deux de ses enfants, personnalités politiques en vue, Chokri Belaïd et Mohamed Elbrahmi.

Les artistes et les intellectuels paient un lourd tribut, régulièrement agressés et menacés, leur droit à la création et la pensée libre risque de disparaître devant l’intolérance des islamistes.

– Au niveau sanitaire, la Tunisie a connu la réapparition de certaines maladies épidémiques, que l’on croyait disparue à jamais, telles la gale, la tuberculose, l’hépatite, la rage.

Les hôpitaux publics sont dans un état lamentable, menacent la vie tant du personnel que des patients. Deux infirmières sont décédées à l’hôpital de Gabes des suites d’une infection à coronavirus.

Le Ministre de la Santé, M. Abdellatif Mekki qui fait partie des faucons d’Ennahda, responsable de la gestion catastrophique des dossiers touchants le domaine de la santé, persiste à vouloir placer, pour des raisons strictement partisanes, des personnes incompétentes à des postes clés du ministère.

– Au niveau de l’éducation, le parti islamiste Ennahda, dans le cadre de sa
politique de « ré-islamiser » la société, a permis l’ouverture d’écoles coraniques qui inculquent à des enfants innocents un enseignement de l’Islam rigoureux étranger à notre société jusqu’ici, exemple imposer le port du voile à des petites filles de quatre ans.

L’université a été la cible des intégristes tolérés par Ennahda dès son arrivée au pouvoir. Des étudiantes portant le niqab (voile intégral) exigeaient le droit de porter ce voile durant les cours ET les examens, chose que le doyen de la faculté des lettres de la Manouba, M. Habib Kazdaghli, a refusée. Ce doyen a été agressé et accusé à tort d’avoir giflé une étudiante voilée, traîné devant les tribunaux avant d’être acquitté.

La menace de rétablir un enseignement religieux primaire aux dépens d’un
enseignement moderne se fait sentir et des franges d’Ennahda appellent publiquement à l’adopter.

– Au niveau de la justice, Ennahda promettait d’établir un système judiciaire
équitable qui coupe avec les pratiques exercées par l’ancien régime.

Non seulement, cette promesse n’a pas été tenue, pire, le système judiciaire, dominé par Ennahda, est devenu complètement partial. Les juges soumis au chantage du Ministre de la Justice, M. Noureddine Bhiri, ont contribué à asservir la justice au profit d’Ennahda. Par exemple, des artistes critiquant le pouvoir ont écopé de peines lourdes, alors que les assaillants de l’ambassade américaine ont joui de la clémence des tribunaux.

Devant un constat désastreux et le refus du gouvernement d’admettre la dangerosité de la situation, nous appelons toutes les forces vives en Tunisie et à l’étranger à dénoncer l’attitude et l’incapacité des dirigeants et promouvoir les idées et les initiatives qui permettront à notre pays d’éviter de sombrer dans le chaos total.

Le Forum International des Laïques Arabes qui milite pour une société qui respecte la liberté de conscience et la tolérance, alerte l’opinion publique en Tunisie sur la politique menée par Ennahda qui menace la structure de la société et cherche à imposer sa vision rigoriste islamiste.

La politique du gouvernement Ennahda a permis à des groupes terroristes à
s’implanter en Tunisie et à diffuser des idées extrémistes qui nous étaient étrangères jusque-là. Des minorités religieuses, notamment chrétiens, juifs, athées, ainsi que d’autres minorités (homosexuels, …) sont souvent prises à partie par les intégristes.

Des appels au meurtre et à la « purification » ajoutés à la passivité des autorités, représentent une menace réelle contre la liberté de chacun.

Ce danger extrémiste terroriste constitue aussi une menace contre l’Europe et l’occident. En raison de la proximité, les réseaux islamistes ont profité du climat de liberté en Europe pour organiser un réseau de collecte d’argent via des associations pseudo-caritatives et qui n’hésitent pas à propager un islamisme radical parmi les jeunes ressortissants de la communauté musulmane en Europe (des prêcheurs appellent à l’islamisation de l’Europe).

Notre combat pour un monde arabe laïc et tolérant continue et nous comptons sur toutes les forces progressistes pour mener nos pays à un monde meilleur.

Forum International des Laïques Arabes

Le président, Abdeljalil Dhahri

email: laiques-arabes@hotmail.com Article original

1 COMMENT

  1. {{Qu’est ce qui les gêne ?}}

    {{C’est le mot ” Frère ” ou le mot ” musulman ” ?}}

    {{A moins que chez les muzz on doit se méfier de son propre ” frère ” .}}

  2. Ce sont des terroristes, Ca c’est un fait reconnu, établis, et prouver, alors je ne vois pas bien ce qu’il y a à classer.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here