ONU : Année de Solidarité avec les (seuls) Palestiniens!

2
9

Alors que des centaines de milliers de Syriens sont, quotidiennement victimes des exactions des mêmes régimes qui font voter ces résolutions, l’assemblée du « Machin » offre à Abbas des espérances dépassant toute mesure négociée.

L’ASSEMBLÉE PROCLAME 2014 « ANNÉE INTERNATIONALE DE LA SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN »
ET « ESPÈRE LE SUCCÈS » DES NÉGOCIATIONS ISRAÉLO-PALESTINIENNES.

Avec la dernière absurdité, des résolutions condamnant Israël réclament qu’on renvoie les résidents du Golan entre les mains du boucher Assad. Autrement dit, l’ONU consent au massacre de résidents du Golan vivant paisiblement et en sécurité, de l’autre côté de la frontière avec un pays où se déroulent quotidiennement des actes barbares, vidéos à l’appui.

Ban Ki-Moon désavoue, par ailleurs, la critique des distorsions de l‘ONU Article original, faite par un interprète candide, micro ouvert .

Avant-hier, 25 novembre, l’Assemblée Générale de l’ONU a condamné Israël par six résolutions, le premier geste et l’effet le plus significatif de ce qu’elle prétend appeler « 2014 : l’Année de Solidarité avec le Peuple Palestinien ».

Cette nouvelle année est maintenant fin prête à apporter une escalade dans la politisation des discours au sein des organes de l’ONU, à travers le monde entier, en ne faisant strictement rien de concret pour aider les Palestiniens ou les Israéliens sur le terrain, tout en infligeant toujours plus de dommages à l’efficacité et à la crédibilité de l’organisme mondial.

De façon tout-à-fait regrettable, l’Ambassadeur britannique Mark Lyall Grant a fait l’éloge de cet évènement hautement politisé, comme équivalant en importance à la Journée Internationale pour l’arrêt des violences contre les Femmes. Ces six résolutions enfoncent le clou de l’infrastructure de l’ONU déjà en place pour se consacrer entièrement à la diabolisation d’Israël, qui comprend une division entière des équipes de l’ONU, dédiée à promouvoir le narratif anti-israélien, par des conférences qui se tiendront dans le monde entier.

Les roulements de tambour onusiens de condamnations excessives, disproportionnées et unilatérales du seul Etat Juif provoquent une polarisation, des menaces de conflictualisation des rapports entre les parties en négociations et s’avère totalement contre- productifs à l’encontre du processus de paix déjà fragile.

L’adoption asymétrique, par l’Assemblée Générale, d’ici la fin de cette année 2013, de 21 résolutions prévues contre Israël, et seulement 4 pour le reste du monde, vise uniquement à éclipser le supplice de millions de victimes, en réel besoin d’application des Droits de l’homme, dans des régions comme la Chine, la Russie, Cuba, l’Iran, la Syrie et l’Arabie Saoudite, dont les questions cruciales sont traitées avec indifférence et un total mépris – puisqu’effectivement l’ONU vient juste d’élire chacune de ces tyrannies au sein de son soi-disant Conseil de Droits de l’Homme, constitué de 47 nations.

• Résolution d’appel au meurtre sur le Golan : Il s’agit de la seconde résolution de lAG, ce mois-ci, vouée à une prétendue situation urgente, qui concernerait les droits de l’homme dans les hauteurs du Golan, dont les résidents, en réalité, jouissent de vies normales et relativement paisibles, hormis le voisinage des canonnades, contre une seule résolution de la Syrie voisine, qui, selon l’ONU soi-même, a déjà assassiné et hâché menu plus de 130 000 personnes, supposées appartenir au même peuple. Au moment même où les hôpitaux israéliens sont les seuls de la région à soigner des réfugiés syriens fuyant les massacres de masse, l’ONU dévoile toute l’irrationalité qui préside à son assemblée, en condamnant Israël, par 20 fois plus que la Syrie. L’exigence de retour des résidents protégés par Israël et de cette zone, qui serait transférée sous l’égide du tueur en Syrie Assad est totalement criminelle, immorale et absurde.

Hillel Neuer, Directeur exécutif de UNWATCH.

blogs.timesofisrael.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski.

Assemblée générale
Soixante-huitième session
58e séance plénière – matin

L’Assemblée générale a décidé, ce matin, par une écrasante majorité, de proclamer 2014 « Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien ». Elle a également demandé à Israël et à la Palestine de prendre toutes les mesures possibles pour créer des conditions favorables au succès des négociations qui ont repris le 29 juillet 2013.

Ces décisions ont été prises lors de l’adoption par vote des six résolutions annuelles de l’Assemblée générale sur la question de Palestine et la situation au Moyen-Orient.

Hier, l’observateur de la Palestine avait formulé l’espoir que l’observation de cette « Année internationale de la solidarité avec le peuple palestinien » permettra d’impulser l’élan nécessaire et de consolider la volonté politique de faire de la paix entre la Palestine et Israël une réalité. La délégation israélienne a, en revanche, estimé, aujourd’hui, que cette initiative viole l’engagement des Palestiniens à éviter les provocations à l’ONU.

Par la résolution sur le règlement pacifique de la question de Palestine, l’Assemblée générale se félicite de la reprise, le 29 juillet 2013, des négociations israélo-palestiniennes et demande aux deux parties de donner effet aux accords qu’elles ont conclus et aux obligations qu’elles ont contractées, « indépendamment du principe de réciprocité », afin de créer des conditions propices au progrès des négociations dans le délai de neuf mois convenu au moment de la reprise desdites négociations.

L’Assemblée exige l’arrêt complet de toutes les activités israéliennes d’implantation dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et demande qu’il soit mis fin à tous les actes de provocation, notamment de la part de colons israéliens, à Jérusalem-Est, en particulier sur les sites religieux et à proximité.

Hier, l’observateur de la Palestine avait averti que les activités que mène Israël sur le terrain menacent de faire échouer les négociations, préoccupations qui ont été réitérées, aujourd’hui, par une très grande majorité de délégations.

Dans la résolution sur Jérusalem, l’Assemblée générale se déclare en effet vivement préoccupée par la série de faits récemment survenus à Jérusalem-Est. Elle souligne que tout règlement global, juste et durable de la question de cette ville doit tenir compte des préoccupations légitimes des deux parties, palestinienne et israélienne, et comporter des dispositions assorties de garanties internationales qui assurent la liberté de culte et de conscience de ses habitants, et garantissent aux personnes de toutes religions et nationalités l’accès permanent, libre et sans entrave aux Lieux saints.

Aujourd’hui, le représentant du Japon, expliquant les deux initiatives de développement lancées par son pays avec la Palestine, a souligné que le caractère délicat de la phase actuelle des négociations doit pousser la communauté internationale à travailler à la coexistence et à la prospérité des Palestiniens et de leurs voisins. Son homologue de la Turquie a conseillé aux parties d’agir de bonne foi, de rétablir la confiance et d’éviter les provocations. « Le temps des actions sincères et concrètes a sonné. »

L’Assemblée a aussi adopté des textes sur le Golan syrien, la Division des droits des Palestiniens du Secrétariat, et le Programme d’information spécial sur la question de Palestine du Département de l’information du Secrétariat.

Le représentant d’Israël a critiqué des textes « obsolètes et scandaleux » qui ne font qu’aggraver les gaspillages en entraînant l’allocation d’importantes ressources, 6 millions de dollars, à des organes de l’ONU « dont on se demande à quoi ils servent ». Le représentant israélien a aussi exercé son droit de réponse avec ses homologues de la Syrie et de l’Iran.

L’Assemblée générale poursuivra ses travaux mercredi 4 décembre, à partir de 10 heures, avec un débat sur la revitalisation de ses travaux.

QUESTION DE PALESTINE

Suite des déclarations : un.org Article original

2 COMMENTS

  1. {{Ces  » pauvres  » palestiniens détenant tous les records d’obésité à Gaza ne vivent que de mendicité .}}

    {{Cette mendicité est entretenue depuis des lustres par une communauté internationale qui se dégage de toutes responsabilité en déversant des millions de dollars sans en contrôler la destination .}}

    {{Seul le Peuple d’Israêl en subit les conséquences à travers les centaines d’attentats touchant adultes et enfants dans l’indifférence générale .}}

    {{Sans compter que ces  » pauvres  » palestiniens habitués à cette manne qui tombe du ciel ne souhaite pas la paix avec son voisin trouvant à chaque fois des prétextes dont eux seuls ont le secret .}}

    {{Pendant ce temps Israêl travaille sérieusement et avance à pas de géants dans tous les domaines battant tous les records de brevets .}}

    {{Sans compter sa générosité qui le fait conduire sur tous les sites où ont lieu des catastrophes en  » aidant son prochain  » .}}

    {{Ce petit Etat intelligent , ingénieux , travailleur et généreux devrait être un exemple pour l’Humanité toute entière . Au lieu de celà on cherche à l’affaiblir et pour certains à le faire disparaître , 70 ans aprés la Shoah .}}

  2. Je vais me répéter ::

    IL FAUT DETRUIRE CES BATIMENTS QUI ABRITENT LA PLUS GROSSE ASSOCIATION DE

    MALFAITEURS DE TOUS LES TEMPS , ORGANISATION FINANCEE PAR LES TUEURS ISLAMISTES

    ARAB0- NAZI AVEC LA COMPLICITE DES LACHES ET VENDUS PAYS EUROPEENS

    ,
    FRANCE EN TETE !!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here