Municipales : au moins 80 étrangers sur les listes soutenues par… le Front national

0
10

LE SCAN – Si le Front national est opposé au vote des étrangers, cela ne l’empêche pas de les inscrire sur ses listes pour les municipales. Au moins 80 ressortissants de pays de l’Union européenne seront présents sur les listes FN pour le prochain scrutin.A quelques jours du scrutin, chaque candidat aux municipales a dû rendre public ses listes pour les prochaines municipales, après dépôt à la préfecture. Et sur les listes soutenues par le Front national, on décompte au moins 80 étrangers communautaires.

Une pratique tout à fait légale mais paradoxale pour le mouvement de Marine Le Pen qui milite fermement contre le droit de vote des étrangers.

Parmi les étrangers inscrits sur ces listes, deux Roumains et une Bulgare. Des pays dont la présence dans l’Union inquiète régulièrement Marine Le Pen.

Pour la dirigeante du Front national, «cette possibilité sera supprimée à partir du moment où l’UE n’existera plus». Mais tant que la loi le lui permet, elle ne compte pas s’en priver:

«A partir du moment où la loi est là, il n’y a pas de raison de ne pas permettre à un certain nombre de personnes d’en profiter».

En septembre 2012, dans une tribune publiée par Newsring.fr, Florian Philippot, vice-président du Front national expliquait que «sur le fond, notre position n’a jamais varié: nous sommes résolument opposés au droit de vote des étrangers.»

«Cohérence et vérité, telles sont les conditions pour un débat de qualité: nous le porterons dans cet esprit», écrivait-il en soulignant combien «nationalité et citoyenneté doivent être en toutes circonstances associées».

Ivan Valerio/ Le Figaro Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here