Lieberman rejette les exigences palestiniennes

0
14

Le ministre israélien des Affaires
étrangères Avigdor Lieberman a rejeté lundi les exigences du président
palestinien Mahmoud Abbas pour reprendre des négociations de paix, notamment à propos du gel des implantations.  “Nous n’accepterons aucune sommation, condition préalable ou gel de la
construction en Judée-Samarie (Cisjordanie, NDLR)”, a déclaré le ministre,
cité dans un communiqué de ses services.

  “Ce gouvernement a déjà fait des gestes importants pour continuer les
négociations”, a-t-il assuré.
  “Les conditions exposées par Abou Mazen (Mahmoud Abbas, NDLR) ont pour but
d’échapper aux négociations”, a affirmé M. Lieberman, critiquant de nouveau
l’accord de réconciliation entre le président palestinien et le mouvement
islamiste Hamas.

  M. Abbas a annoncé dimanche qu’il allait “envoyer des lettres au Premier
ministre israélien Benjamin Netanyahu et aux dirigeants du monde afin de
déterminer la base et les termes de la reprise des négociations entre les
parties palestinienne et israélienne”, faute de quoi il relancerait les
démarches d’adhésion à l’ONU d’un Etat de Palestine.

  “La reprise des négociations exige l’arrêt de la colonisation, y compris à
Jérusalem-Est, l’acceptation du principe d’une solution à deux Etats sur les
frontières de 1967, et la libération des prisonniers, en particulier ceux qui
ont été arrêtés avant la fin 1994”, année de la création de l’Autorité
palestinienne, a-t-il dit lors d’une réunion des ministres arabes des Affaires
étrangères au Caire.

  Une série de cinq “rencontres exploratoires” s’est tenue en janvier en
Jordanie pour examiner les perspectives de reprise des négociations de paix
sans résultat tangible

source AFP.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here