Les Palestiniens saluent la référence d’Obama aux lignes de 1967

0
12

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki a salué mercredi la référence du président américain Barack Obama aux lignes antérieures à l’occupation israélienne de 1967 comme base des pourparlers de paix avec Israël.
Comment faire reluire son auréole? En liant les”frontières” palestiniennes au chantage nucléaire iranien, donnant-donnant.

“Les frontières d’Israël et de la Palestine devraient être fondées sur les lignes de 1967 avec des échanges (de territoire) mutuellement agréés, avec des éléments solides de sécurité pour qu’Israël puisse continuer à se défendre lui-même contre toutes les menaces”, a déclaré mardi M. Obama lors d’une rencontre avec le président palestinien Mahmoud Abbas à New York.

“Le président Obama a dit que les négociations partaient de la référence des lignes de 1967”, a déclaré à la radio officielle Voix de la Palestine M. Malki, qui accompagne M. Abbas à l’Assemblée générale des Nations unies.

Responsables et commentateurs israéliens ont pour leur part surtout relevé la mention de “Cisjordanie occupée” dans le discours prononcé par le président américain à la tribune de l’ONU avant la rencontre avec Mahmoud Abbas.
“Cette notion de territoire occupé est superflue de notre point de vue”, a affirmé à la radio publique le ministre israélien des Affaires stratégiques et des Relations internationales Youval Steinitz, membre de la délégation israélienne à New York.

“Nous menons des négociations avec les Palestiniens pour parvenir à un accord qui mettra fin au conflit et instaurera la paix et la coexistence. Mais je pense qu’il est très clair pour les Palestiniens que des parties significatives, les blocs de colonies, les zones de sécurité, resteront en territoire israélien”, a-t-il indiqué.

Les Palestiniens exigent que les pourparlers se tiennent sur la base des lignes antérieures à l’occupation des Territoires palestiniens (Jérusalem-Est, Cisjordanie et bande de Gaza), moyennant des échanges de territoires équivalents, une exigence rejetée par Israël.

AFP | 25/09/2013 | 16h39

lorientlejour.com Article original

1 COMMENT

  1. QUE LA CARPETTE DELAVEE S’OCCUPE DE SA MARMITE !!!

    NOUS N’AVONS NUL BESOIN DE CET ISLAMISTE POURRI POUR “REGLER LE COMPTE AUX

    ETRANGERS” NOUS ENVAHISSANT !!!!!

    NOUS SOMMES CHEZ NOUS DEPUIS 50 SIECLES ET NOUS Y RESTERONT SUR L’INTEGRALITE DE NOTRE TERRE POUR L’ETERNITE , SELON LE DROIT DIVIN !!!!!!!!!!!!

  2. Quoi de plus normal de la part d’un islamiste pur et dur et, en plus hypocrite comme ce bon musulman de Sidi Houssein OBAMA? Je me demande vraiment si, un jour, tout le monde prendra conscience de sa vraie nature.

  3. {{Correction}} :

    {{Il faut lire :
    }}

    ” A la seule différence , que les territoires exigés{{ {{ par}} }} les palos ” etc..

    {{Scusi}}

  4. {{ Et si le Mexique exigeait des pourparlers pour récupérer la Californie, l’Arizona , le Nouveau-Mexique et le Texas ?}}

    {{Je ne parle même pas des indiens .}}

    {{A la seule différence , que les territoires exigés les palos , ils ne leur ont jamais appartenus . Il font partie de nos Terres historiques qu’Israël a gagné aprés des guerres provoqués par nos ennemis pour nous détruire .}}

    {{Et si nos ennemis avaient gagné ne serait ce qu’une guerre , qu’auraient droit les Juifs aujourd’hui ?}}

    {{ {{Les frontières n’ont jamais été définitives , sinon des pays ne devraient même pas exister . Exemple : la Jordanie cet état fantoche .}} }}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here