Les Etats-Unis espionnent Israël de leur Ambassade à Tel Aviv

0
9

Un analyste a déclaré au Ma’ariv qu’il a détecté des structures similaires sur des photographies des ambassades américaines de Pékin, Dubaï, Moscou et Madrid.


L’ambassade américaine à Tel Aviv. (photo credit: CC-BY Krokodyl, Wikimedia Commons)

Les Etats-Unis maintiennent des unités d’espionnage dissimlées dans plusieurs ambassades à travers le monde entier, y compris à Tel Aviv, a expliqué Ronen Solomon analyste des renseignements israéliens au quotidien Ma’ariv, mardi.
Le quotidien a cite des responsables anonymes de la sécurité israélienne, disant que cela ne les surprenait pas.

Solomon a dit qu’il avait découvert de telles structures sur des photographies des ambassades américaines de Pékin Dubaï Moscou Madrid et Tel Aviv.
Ce reportage fait suite à un récit du Der Spiegel, dimanche, affirmant que l’ambassade américaine à Berlin est un « nid d’espionnage », avec des équipements d’écoute installés dans les étages supérieurs recouverts « d’écrans ou de structures de dissimulation de type-Potemkine ».

Le Ma’ariv cite des responsables israéliens anonymes, qui disent que l’hypothèse de travail au sein des services de sécurité israéliens, c’est que les Etats-Unis surveillent tous les appels au Moyen-Orient, comme en Europe, en particulier s’ils ne sont pas cryptés.

Vendredi, l’ancien chef du Mossad Danny Yatom a déclaré au même journal qu’il était certain que les Etats-Unis « écoutent leurs alliés, y compris Israël… Dès que les Américains pensent qu’ils doivent écouter quelqu’un, ils le font juste “comme ça”, en tournant un bouton”>Article original ».

Yatom expliquait qu’il y a deux domaines, autour desquels les Américains espionnent le plus probablement Israël : les négociations avec les Palestiniens et le programme nucléaire iranien. « C’est important pour eux de savoir ce que le Premier Ministre Binyamin Netanyahou pense vraiment… Ils ont intérêt à ça, parce qu’ils veulent être capables d’affronter les revendications israéliennes qui surviennent, lorsqu’on parle de ces sujets », explique l’ex-chef du Mossad.

PAR SPENCER HO 30 octobre 2013, 1:06 am

timesofisrael.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here