Le président Musharraf prône des relations entre le Pakistan et Israël

0
12

Le Pakistan devrait envisager d’établir des relations diplomatiques avec Israël, a estimé l’ancien président pakistanais en exil Pervez Musharraf, prenant le risque de provoquer la colère de ces concitoyens majoritairement musulmans à moins d’un an des élections législatives.

« Il n’y a rien à perdre à essayer d’être en bons termes avec Israâl », estime le général Musharraf dans une interview publiée samedi sur le site internet du quotidien israélien Haaretz.

« Le Pakistan a également besoin de continuer à réajuster son positionnement diplomatique à l’égard d’Israâl étant donné que cet Etat existe et ne va pas disparaitre », a ajouté cet ancien chef d’état-major des forces armées porté au pouvoir par un coup d’Etat en 1999.

Ces déclarations pourraient faire plonger la popularité de Musharraf, dont le soutien apporté à la « guerre contre le terrorisme » menée par les Etats-Unis après les attentats du 11 septembre 2001 avait déjà failli lui coâter la vie à plusieurs reprises.

Le général Musharraf, qui a démissionné en 2008, a l’intention de revenir au Pakistan en février pour participer aux élections législatives malgré le mandat d’arrêt délivré contre lui par un cour spéciale dans le cadre de l’enquête sur la mort de l’ex-Premier ministre Benazir Bhutto.

Les autorités israéliennes n’étaient pas immédiatement joignables pour commenter l’information.

Le Pakistan est un fervent partisan de la création d’un Etat palestinien tout en entretenant des contacts confidentiels avec Israël depuis des décennies.

Bhutto a été victime d’un attentat le 27 décembre 2007 en pleine campagne électorale quelques semaines seulement après son retour au Pakistan où elle entendait contester le régime de Musharraf.

Dimanche, Musharraf doit s’adresser par visioconférence à un rassemblement organisé à Karachi, capitale économique du Pakistan, à en croire des sources au sein de son nouveau parti, la Ligue musulmane pour l’ensemble du Pakistan (APML).

Reuters

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here