L’Union européenne appelle le Hamas à cesser les exécutions

0
7

L’Union européenne a demandé mercredi au Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza d’abandonner la peine capitale, après l’annonce de l’exécution samedi de trois hommes. Le Hamas a annoncé avoir exécuté samedi par pendaison un Palestinien accusé
de « collaboration » avec Israël et deux hommes accusés de « complicité de
meurtre ».

« Les autorités de facto de Gaza doivent éviter de procéder à des exécutions
de prisonniers et se conformer au moratoire de facto sur les exécutions mis en
place par l’Autorité palestinienne », a indiqué un communiqué de l’Union
européenne daté de Jérusalem et de Ramallah.

« L’Union européenne considère que l’abolition de la peine de mort va dans
le sens d’une protection de la dignité humaine et du développement progressif
des droits de l’Homme.

Elle considère que la peine capitale est cruelle et inhumaine, ne dissuade pas de comportements criminels, et qu’elle représente une négation inacceptable de la dignité humaine ».

Les dernières exécutions pour « collaboration » avec Israël remontaient à
juillet 2011, quand deux Palestiniens avaient été pendus.

Un mois plus tard, trois condamnés pour d’autres types de crimes avaient été exécutés, selon des organisations des droits de l’Homme.

La loi palestinienne prévoit la peine capitale en cas de collaboration avec
Israël, meurtre et trafic de drogue.

Toute exécution doit être approuvée par le président palestinien, mais le
Hamas ne reconnaît pas la légitimité de Mahmoud Abbas dont le mandat a expiré
en 2009.

Le Hamas a arrêté au cours des derniers mois plusieurs collaborateurs
présumés et indiqué qu’il poursuivrait tout « traître » travaillant pour l’Etat
hébreu.

JERUSALEM, 11 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here