Israël mène un raid de représailles sur Gaza

0
13

Le dôme de fer a intercepté une roquette sur deux au-dessus d’Ashkelon. Aucun dégât ni blessé n’a été signaléL’armée israélienne a procédé à un raid aérien ciblant des rampes de tirs de roquettes au nord de la bande de Gaza, après deux tirs de roquettes sur le sud d’Israël dimanche soir.

Dans la nuit de dimanche à lundi, des militants palestiniens ont lancé deux roquettes depuis la bande de Gaza sur le sud du territoire israélien sans faire de victimes ou de dégâts, a annoncé un communiqué de l’armée israélienne.

Le site visé par Tsahal serait contrôlé par le groupe terroriste des Brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, selon des sources palestiniennes.

Les roquettes lancées depuis Gaza sont tombées près de la ville côtière d’Achkelon et l’une d’entre elles a pu être interceptée par le Dôme de fer, système de défense anti-missiles israélien, a précisé le communiqué de Tsahal.

Dimanche, une roquette avait déjà été tirée depuis la bande de Gaza et avait également touché le sud d’Israël sans faire, non plus, ni dégât, ni victime.

Un porte-parole militaire a précisé à l’AFP que depuis le début 2013, 28 roquettes provenant de la bande de Gaza avaient été lancées dans le sud d’Israël et que trois avaient été interceptées grâce au système anti-missiles “Dôme de fer”.

Le bureau du porte-parole de Tsahal a indiqué sur son compte Twitter en hébreu qu’une des roquettes avait été intercepté au-dessus d’Ashkelon.

Ces tirs interviennent alors même qu’Israël vient d’approuver la libérations de 26 prisonniers palestiniens, dont 5 provenant de la bande de Gaza, et que les noms des terroristes libérés ont été publiés dans la nuit. Par ailleurs, dans la journée de dimanche, deux obus de mortiers tirés depuis la bande de Gaza ont aussi atterri sur le sol israélien, sans faire là encore, ni dégât ni blessé. Les obus sont tombés en début d’après-midi dans une zone ouverte de la région d’Eshkol, dans le Néguev occidental.

Ces tirs de roquettes comme de mortiers viennent une fois de plus mettre à mal l’accord de cessez-le-feu fragile conclu entre Israël et le Hamas, au pouvoir à Gaza, par l’intermédiaire de l’Egypte et des Etats-Unis.

Lutte contre le terrorisme renforcée

Plusieurs experts israéliens estiment que la coopération avec l’Autorité palestinienne se renforce dans la lutte contre la terrorisme. Selon Shlomo Brom, expert dans les questions sécuritaires et interrogé par le site d’information Ynet, “les forces de sécurité palestinienne sont bien plus professionnelles que dans le passé et ne sont pas politisées”.

De nombreuses tentatives d’attaque ont été découvertes récemment. La semaine dernière les soldats de Tsahal ont découvert une bombe artisanale placée le long de la frontière avec la bande de Gaza. Mi octobre l’armée israélienne a fait exploser un tunnel du Hamas allant de l’est de la bande de Gaza vers Israël. Le tunnel long de 1,5 km contenait plusieurs barils d’explosifs et était destiné à capture des Israéliens.

La semaine dernière, Tsahal a également éliminé un terroriste présumé lors d’une fusillade dans les Territoires. L’homme était membre du Djihad islamique et supposé responsable de l’attentat du mois de novembre à Tel Aviv, qui avait fait 20 blessés dans un bus.

Par ailleurs selon la presse des policiers palestiniens ont arrêté des militants du Hamas qui s’apprêtaient à lancer des sortes de drones equipés d’explosifs à partir de la Cisjordanie.

I 24 NEWS Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here