Israël a déjoué « plus de 10 attaques » à partir du Sinaï

0
10

Israël a déjoué « plus de dix tentatives d’attaques » à partir du désert du Sinaï égyptien ces deux derniers mois, a affirmé jeudi le chef du renseignement militaire, Aviv Kochavi. »Les groupes terroristes continuent de baser leurs opérations (dans le
Sinaï) et d’y renforcer leur présence », a déclaré le général Kochavi, cité par
la radio militaire, après que la station balnéaire d’Eilat (sud d’Israël) a
été la cible d’une roquette tirée, selon la police, de la péninsule du Sinaï.

Selon lui, « plus de dix infrastructures terroristes ont été découvertes
dans le Sinaï et les attaques qu’elles préparaient ont été déjouées »
au cours
des deux derniers mois.

Une roquette de modèle Grad s’est abattue avant l’aube sur une zone de
chantier de la ville d’Eilat, sans faire de dégât majeur ni de victime, selon
des sources policières israéliennes.

Ce tir de roquette du Sinaï est le premier depuis la chute du président
égyptien Hosni Moubarak en février 2011.

Le chef de la sécurité de la province du Sud-Sinaï, Mahmoud al-Hefnawy, a
cependant assuré à l’AFP qu’aucune attaque n’avait eu lieu à partir de
l’Egypte, ajoutant que « la situation était complètement sûre ».

Mais des responsables des services de sécurité locaux ont affirmé enquêter sur cette affaire et ratisser la zone frontalière.

L’attaque s’est produite alors que de très nombreux Israéliens et touristes
se trouvent à Eilat pour la célébration de Pessah, la Pâque juive.

En août 2010, la station d’Eilat avait essuyé des tirs de roquettes qui
n’avaient pas fait de victime côté israélien, mais avaient tué une personne à
Aqaba, le port jordanien voisin, où une roquette Grad était tombée.

Israël construit une « barrière de sécurité » qui doit s’étirer sur les 240
kilomètres de cette frontière face au désert du Sinaï.

JERUSALEM, 5 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here