Finkielkraut: “Dieudonné a fait des ravages” (Vidéo avec Elisabeth Lévy)

0
15

L’écrivain français livre, pour i24news, son sentiment sur l’antisémitisme et l’antisionisme en France.

Le philosophe français Alain Finkielkraut a accordé une interview exclusive à i24news dimanche soir, dans les studios parisiens de la chaîne. Il s’est exprimé sur l’image d’Israël dans le monde, l’antisémitisme en France ainsi que sur la situation en Ukraine.

Israël doit faire des “concessions douloureuses” a confié l’écrivain à Jean-Charles Banoun, faisant référence aux négociations en cours entre l’Etat hébreu et les Palestiniens.

Analysant l’image d’Israël alors que le monde ne réagit pas lorsque le sud du pays est la cible de tirs de roquettes et que les dirigeants israéliens se considèrent comme étant victimes du “2 poids 2 mesures”, Finkielkraut a estimé que si la voix de l’Etat d’Israël n’était pas entendue davantage au sein de la communauté internationale, c’est peut-être parce que l’Etat hébreu manque de courage politique. NDLR : on ne partage pas obligatoirement son analyse unilatérale, sans aucune critique des blocages et refus palestiniens, en conformité à l’éthos de la paix Maintenant et des écrivains Bobos de Tel Aviv”>Article original

“La position de l’Etat d’Israël serait plus forte si Israël était prêt, comme l’a fait Ariel Sharon, à des concessions douloureuses pour un compromis avec les Palestiniens”, affirme le philosophe qui pense au “démantèlement unilatéral d’un certain nombre d’implantations“.

“Si ce mouvement existait, Israël serait mieux écouté”, selon lui. “Israël doit se faire entendre, mais Israël ne prend pas tous les moyens pour ce faire”, déplore Alain Finkielkraut.

Les Juifs sont les racistes des antiracistes

L’intellectuel aborde ensuite avec inquiétude la situation des Juifs et de l’antisémitisme en France . Son constat est clair : “la nouvelle langue de l’antisémitisme, c’est l’antiracisme”, affirme-t-il. Il explique que ce sont les Juifs qui sont aujourd’hui pointés du doigt par les antiracistes, car ces derniers, manipulés par les mouvements radicaux, associent le sionisme au racisme.

“Les Juifs sont qualifiés de racistes et cela procède de l’identification du sionisme au racisme. On a le droit d’être antisioniste, on a le droit de penser que ce projet n’était pas légitime, je suis évidemment totalement hostile à une telle idée, elle a lieu d’être, mais là où l’antisionisme devient particulièrement pervers, c’est quand il dénonce Israël comme un Etat raciste”, soulig,e-t-il.

Et Finkielkraut donne alors l’exemple de la mésaventure qui lui est arrivée en venant aux studios parisiens d’i24news.

“J’arrive de Copenhague. A l’aéroport, je suis interpellé par un chauffeur de taxi, visiblement arabe, qui me traite de raciste. Je l’insulte à mon tour, car je suis très choqué. Il s’approche de moi en me disant : vous êtes raciste et je vous fais une quenelle“, raconte le philosophe. “Il m’avait reconnu pour ce que j’étais et me faisait une quenelle parce que je suis juif”.

Alain Finkielkraut analyse ainsi la situation après l’affaire Dieudonné qui, selon lui, “ continue à faire des ravages et a laissé des traces”, craignant que ce phénomène aille croissant parmi les jeunes “qui estiment qu’une atteinte a été portée à la liberté d’expression”.


12 janvier 2014″>Article original Dieudonné : clash entre Elisabeth Lévy et Alain Finkielkraut

“La quenelle reste le signe de ralliement des antisémites d’aujourd’hui et ils se sentent d’autant plus légitimes que précisément ils peuvent, avec la quenelle, dénoncer ce qui leur apparaît comme le racisme des Juifs”, souligne-t-il. Et de déplorer: “Il est donc très douloureux de constater que nous devons combattre l’antisémitisme comme une pathologie de l’antiracisme et non pas comme un racisme parmi d’autres”.

Selon lui, “la leçon de l’affaire Dieudonné c’est qu’une certaine France Black-Blanc-Beur a été cimentée par cet antisémitisme “.

Mais il nuance immédiatement: “Je ne dis pas LA France black-Blanc-Beur, car beaucoup de Blacks, beaucoup de Blancs et beaucoup d’Arabes sont écoeurés par Dieudonné, je dis qu’UNE France multi-ethnique trouve dans l’antisémitisme un sorte de nouveau drapeau avec toute une extrême-gauche pour la soutenir et le Front National qui lui fait les yeux doux”.

Finkielkraut démontre que ces partis extrémistes se rejoignent. “Ce sont deux extrêmes qui se rejoignent dans cette logique anti-système et aujourd’hui, aux yeux de certains, la mémoire de la Shoah fait partie du système. On condamne le système, on le tourne en dérision, les bouffons sont les véritables rois et les Juifs en payent évidemment les conséquences”, conclut-il.

Le gouvernement des juges

Finkielkraut a également évoqué les “affaires” qui secouent actuellement la France, portant une charge très vive contre les juges. “Nous voyons en réalité un pouvoir judiciaire ivre de lui-même. La justice ne cesse d’évoquer son indépendance, mais écouter un avocat est un grave détournement de procédure”. L’écrivain pense que “la France vit dans un état de surchauffe rhétorique et idéologique“. Il parle de “gouvernement des juges‘ et rappelle l’affaire Bérégovoy, le Premier ministre socialiste de François Mitterrand qui se suicida le 1er Mai 1993, victime de l’acharnement judiciaire“, selon Finkielkraut.

“C’est extrêmement malsain pour les démocraties que de voir des juges justiciers”, explique-t-il.

L’Europe ne doit pas intégrer l’Ukraine

Interrogé sur la crise ukrainienne; Alain Finkielkraut répond tout en nuance. “Je n’approuve pas la volonté russe avec un référendum hâtivement organisé de recoloniser la Crimée, mais je constate que l’Ukraine n’est pas véritablement homogène”, ajoutant qu’il sera “extrêmement difficile de sortir de cette crise, car des Ukrainiens regardent vers la Russie et d’autres vers l’Union européenne”. Mais il estime que l’Union européenne ne doit pas intégrer l’Ukraine. “L’extension indéfinie de l’Union européenne signifie la mort annoncée de l’Union européenne“.

Alain Finkielkraut est candidat à l’Académie française au fauteuil de Félicien Marceau, disparu en mars 2012, l’élection étant fixée au 10 avril, a indiqué jeudi la prestigieuse institution du Quai Conti.

Né le 30 juin 1949 à Paris dans une famille juive originaire de Pologne, ce normalien et professeur de philosophie, notamment à l’Ecole Polytechnique jusqu’à l’an dernier, s’est fait connaître du grand public en 1977 avec “Le Nouveau Désordre amoureux”, écrit avec Pascal Bruckner.

i24news.tv Article original

1 COMMENT

  1. Mon cher Alain Finkielkraut, comme d’autres vous faite un raccourci fâcheux.

    Je parle du terme “arabe”, trop souvent utilisé pour qualifier “des musulmans d’Afrique du Nord” et c’est une erreur trop courante.

    L’Afrique du Nord a été composé de diverses invasions et mélanges ethniques et les Arabes ne sont qu’une petite partie de la face émergé de l’iceberg*.

    Cette confusion est alimenté par le fait que l’islam est transmis par la langue arabe, celle du Coran.

    Les populations d’Afrique du Nord ne sont que des maghrébins, puisque habitant du Maghreb et non des Arabes.

    Sa population est un mélange, allant principalement du berbère/Kabyle et autres peuplades locales, passant par les invasions vikings, l’arrivé ensuite des Juifs présent au delà de 2000 ans, donc bien avant l’ère du christianisme et de l’islam, puis les carthaginois, dont les derniers d’entres eux étaient des barbares guerriers germains ( l’Autriche et l’Allemagne de nos jours) venues conquérir Carthage.

    Après leurs guerres et leur défaite final avec les romains, les carthaginois ce sont mélangé au fil du temps avec les tribus berbères.

    Ce qui explique les types particulier des habitants de l’Afrique du Nord, grande taille, roux, blond, yeux clairs, bleu, vert….

    Avec les siècles, les habitants de l’Afrique du Nord se sont convertis volontairement au judaïsme, puis avec l’arrivé des nouvelles religions, une partie contraint a la conversion au christianisme, puis ensuite à l’islam avec les invasions musulmanes, qui n’étaient pas que composés d’arabes, mais des autres ethnies musulmanes et beaucoup de mercenaires.

    L’envahisseur arabe venant d’Arabie islamisé l’Afrique du Nord, selon les meilleurs expert ne représente qu’à peine 10 % des origines des habitants de cette région.

    Autre certitude qui peut surprendre plus d’un, ils ont plus de « sang originaire d’Europe » que « de sang Arabe ».

    Et je pense que l’on peut dire la même chose avec les origines Juives, avec les mélanges, les conversions volontaires et forcées.

    De plus que de nos jours en Afrique du Nord, il existe encore des chrétiens, des Juifs et des musulmans et de plus le Peuple berbère/ Kabyle est un Peuple indépendant qui ne fait pas parti du Peuple Arabe.

    Qualifié « d’Arabes », les populations d’Afrique du Nord est donc une erreur et cela contribue à perpétué l’ignorance de ses populations et à leur donné une fausse alliance avec les Arabes, en oubliant d’autant leurs vraies racines.

    NB : « iceberg » ce n’est pas plus un Juif, qu’un complot Juif.

    CQFD André BARMO’HA
    « De la tribu des empêcheurs de tourner en rond »

  2. ce que raconte ce philosophe sympathique est d une affligeante banalitè… je suis deçu ..rien de vraiment subtil et innovant … du rechauffè ..

  3. {{FINKIELKRAUT, un bon philosophe ?}}

    Peut-être,…………..Mais alors, qu’il continue à philosopher dans son coin, et qu’il y reste !

    Car pour être annaliste de la situation israélienne et des juifs en France,…Il ne vaut pas un clou !

    {{Le pauvre, il ne s’est toujours pas aperçu qu’on l’invite sur les plateaux télé, tel Guignol s’amuse avec ses marionnettes pour faire rire les petits enfants !}}

    Ben OUI, et il le rapporte lui même. Son aventure dans le TAXI, ça ne m’étonne pas du tout. Feint-il d’ignorer dans quelle mélasse il s’enfonce ? ………. Est-il vraiment interloqué de ce qu’un chauffeur de TAXI lui renvoi dans les dents ?

    Non mais, il ne s’aperçoit de rien ?

    {{Je me demande même s’il sait ce qu’est le SIONISME;}}

    Dois-je le lui rappeler ?

    Bel exemple de SIONISME qui vient de se passer sous nos yeux en CRIMEE, dimanche dernier. Ils viennent de voter pour leur libre arbitre et leur libre choix. Le SIONISME n’est ni plus ni moins que “LE DROIT DES PEUPLES à DISPOSER d’EUX MÊME” sauf que pour les juifs on leur a inventé un mot de plus “Le SIONISME”.

    {{Le SIONISME c’est “LE DROIT du PEUPLE JUIF à DISPOSER de LUI MÊME” sur ses “PROPRES TERRES” }}

    Cela ne veut absolument rien dire d’autre !

    Alors pourquoi Alain FINKIELKRAUT se laisse entraîner là où la RACAILLE l’emmène ?

    {{Le GENERAL de GAULLE faisait du SIONISME puisqu’il défendait “l’AUTODETERMINATION des PEUPLES à DISPOSER d’EUX MÊME”}}

    Alain FINKIELKRAUT ne le saurait-il pas ?

    Pourquoi va t- il jusqu’à chercher ses accointances avec un certain HESSEL ?

    Ariel SHARON fut un valeureux défenseur d’Israël et un combattant hors pair,…. Par contre il fut un bien piètre politicien.

    Le jour de son enterrement, depuis GAZA il pleuvait des missiles sur Israël et les arabes dansaient et criaient victoire sur son cercueil !

    Alain FINKIELKRAUT ne l’a sûrement pas vu !

    {{Monsieur Alain FINKIELKRAUT, n’ouvrez plus la bouche sur ISRAËL, n’enfoncez plus jamais le clou car vous le tenez à l’envers, et il pourrait bien vous transpercer la main !}}

    De quel PROCESSUS de PAIX parle t-on ? ……. L’EUROPE, OBAMA et son pote KERRY ne cherchent qu’une seule chose. Ils ne veulent que le “PROCESSUS de DEMENTELEMENT d’ISRAËL”. De la survie d’Israël, de sa sécurité, de son indépendance,….. Tout le monde s’en fout ! ,…. Vous le premier Monsieur FINKIELKRAUT.

  4. Il n’y a pas besoin de grands discours pour constater que le mot “raciste” n’est même pas mis pour “Juif”, C’est une insulte triviale sans aucun contenu qui devrait rentrer dans le dico de l’argot, selon qui le prononce. Les vecteurs, vous les connaissez, c’est le Brun Rouge Bleu.
    Ce n’est pas en brossant dans le mauvais sens, que l’extrême gauche et l’extrême droite ne vont pas continuer leur compromissions. Leur vision strabique en raccourci.
    Nous n’avons pas de philosophes à gaspiller, les français en manquent cruellement pour eux et vis à vis de nous. Mieux vaut raison garder!

  5. Mais il n’est pas bien Finkielkraut de dire que Israël doit faire des concessions. ça, c’est le langage des poltrons. Israël doit tenir bon et ne faire aucune concession; je vais même plus loin, Israël devrait bien reprendre la bande de Gaza ! Comment peut-on parler de concessions avec des terroristes : on ne doit même pas dialoguer avec ces gens-là. Jusqu’à maintenant, j’aimais bien Finkiel. Mais là il ne se rend pas compte de ce qu’il dit. Qu’il aille donc vivre en Israël, et après il pourra parler. Je connais une dame qui est revenue de Asdod (en visite chez ses enfants) et qui m’a parlé des roquettes reçues sur la tête. Heureusement le Dôme de Fer a intercepté les 3/4, mais certaines sont tombées mais bien heureusement sur des terrains vagues. Je ne sais combien de temps les occidentaux vont faire semblant de ne rien voir. C’est honteux !! maintenant, en France, c’est à nous de bouger pour faire prendre conscience aux gens ce que nos gouvernants nous cachent en ce qui concerne Israël.

  6. J’admire beaucoup Alain Finkielkraut, mais je ne partagerai pas son avis sur Israël pour la raison suivante: Après l’échec flagrant de l’intégration en Europe, cette dernière va se radicaliser de plus en plus à l’extrême droite comme à l’extrême gauche. Comment peut-on demander à Israël de faire des concessions dans un tel contexte, c’est du suicide ! Au contraire, il faut commencer à initier un virage à 180° et songer à trouver d’autres partenaires. L’Europe devrait arrêter de faire des concessions aux arabes et/ou de demander à Israël d’en faire à sa place. Pour finir, attention à la contre-attaque de l’extrême-gauche, parce qu’après le largage du satellite “Dieudonnée” de l’extrême droite, ils vont larguer leur satellite “Dieupartargé” (de gré ou de forrrrce Ahrrrr…) avec le même slogan antijuif beuglé par leur écuries de bourricots respectives. Quoique l’on fasse apporté de l’intelligence ou de l’intelligible à des bourricots, c’est comme donner de la confiture aux cochons. Je pense que toute personne senser dans ce contexte devrait songer à se préserver, faire le point sur l’histoire et remettre ses pendules à l’heure.

  7. Bien sûr Finki, toujours aussi gauchiste sur Israël!!!
    Ce n’est pas lui qui va être obligé de faire des concessions douloureuses et d’être expulsé de chez lui.
    En plus il prend comme exemple le retrait de Gaza ordonné par Sharon comme modèle alors que ce fut une décision désastreuse et injuste.
    Toujours aussi largé le Finki!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here