En marge de l’état de siège

0
14

Nous apprenons que le Djihadiste Mohamed Mérah, l’auteur présumé des attentats de Montauban et de l’école Otzar Hatorah à Toulouse est un membre du groupe Forsane Alizza.

Depuis tôt ce matin (mercredi 21 mars) sa résidence est en état de siège par le RAID de la police nationale française.

L’objectif est de l’attraper vivant.Forsane Alizza est un groupuscule salafiste qui a été dissout en France il y a un mois et demi de cela.

De sorte que les forces de sécurité françaises étaient conscientes du danger représenté par cette organisation islamiste.

Qui plus est, pour les militants juifs, Forsane Alliza n’est pas non plus une inconnue.

Avant qu’elle soit mise hors la loi, les gens de la Ligue de Défense Juive ont eu maille à partir avec.

En effet, le 19 juin dernier, lors du rassemblement organisé par l’UPJF contre le bateau pour Gaza, des islamistes de Forsane Alliza ont pris d’assaut des militants juifs.

Ils ont été fermement repoussés par les militants juifs.

Parmi ces islamistes assaillant, se trouvait le frère de Mohamed Merah que les jeunes de la LDJ connaissent bien et qu’ils ont bien rossé.

Jusqu’à l’opération contre l’assassin à Toulouse, la thèse qui a été le plus mise en avant était qu’il s’agissait de néo-nazis cherchant à tuer des militaires français de confession musulmane.

Pourtant, un seul des trois militaires tués était effectivement musulman, les deux autres : un Antillais et un Kabylle.

Pour la quadrature du cercle, le concept voulant que celui qui s’en prend à des Musulmans finisse par s’en prendre à des Juifs.

C’est donc dans le cadre de cette conception du tueur néo nazi que le CRIF, en collaboration avec le Conseil français du culte musulman, SOS Racisme et la LICRA, avait planifié depuis hier un grand rassemblement pour dimanche 25 mars à 15h00 depuis la Place Montparnasse.

Aujourd’hui, tôt ce matin la planète entière suit en direct l’assaut du RAID sur la résidence à Toulouse.

On apprend que l’assassin est islamiste et se nomme Mohamed Mérah.

Quelques heures après, à 10h00 à Paris, au moment où l’inhumation se déroule à Jérusalem, on apprend que le CRIF décide d’annuler le rassemblement d’union des cultes prévu pour dimanche.

Que s’est-il passé ?

Nous en avons posé la question à M. Haïm Musicant du CRIF. La réponse est que le CRIF en commun avec le CFCM et autre organisations a préféré que « l’amalgame ne soit pas faite ».

« Quelle amalgame ? » avons-nous demandé.

« Ne pas stigmatiser l’islam de France, par méfiance des récupérations politiques » a été la réponse de M. Musicant.

« Est-ce que le Ministère de l’Intérieur ou des cercles gouvernementaux du plus haut niveau se sont adressés au CRIF pour faire annuler cette manifestation afin de préserver la paix sociale ?

Craignent-ils des tensions intercommunautaires accrues dont cette manifestation annulée aurait pu en être le révélateur? »

Haïm Musicant a répondu par la négative.

En cette période électorale en France, cette situation ou un pays se réveille avec la gueule de bois constatant qu’il est infecté par des cellules cancéreuses de terrorisme islamiste peut pas ne pas rappeler celle de l’Espagne au mois de mars 2005, lors des attentats de Madrid.

S’en était suivi un changement de pouvoir ou Zapatero le socialiste remplaçait José Maria Aznar comme Premier ministre.

Une des premières décisions de Zapatero fut de désengager les troupes espagnoles d’Iraq.

Les tirs sur les militaires du 17ème Régiment de parachutistes qui avait été engagés en Afghanistan n’est pas la seule similitude de la motivation de l’assassin islamiste.

Outre cela, la démonisation d’Israël a été un bouillon de culture propice à cette mouvance terroriste islamiste.

Les actions en faveur des Flottilles pour Gaza l’attestent.

On comprend donc que pour préserver la paix sociale, la thèse du tueur néo nazi avait été mise en avant jusqu’à ce matin alors qu’on apprend que Mohamed Mérah était recherché depuis les tirs à Montauban, c’est à dire bien avant l’attentat contre l’école Otzar Hatorah.

Quel chamboulement est sur le point de submerger la société française ?

Il est encore trop tôt encore pour en mesurer l’ampleur.

Avant l’état de siège depuis ce matin, l’écartement de la thèse du tueur islamiste au profit de la thèse du tueur néo nazi est bien le révélateur de ce déni par la classe dirigeante, toute tendance politique confondue.

C’est ainsi qu’il faut comprendre l’annulation du Rassemblement du CRIF et du CFCM.

Comme lors de périodes troublées et de transition radicale dans une société, la Communauté juive qui s’y trouve est souvent celle à en faire cruellement les frais et au paroxysme.

L’émotion intense aujourd’hui lors de l’inhumation des victimes à Jérusalem en Israel là ou ce genre de tragédie d’enfants assassinés délibérément est pourtant bien connue, en est l’un des symptômes.

Mercredi 21mars 2012

Meir Ben-Hayoun-Israel 7

http://www.israel7.com/2012/03/en-marge-de-l%E2%80%99etat-de-siege/

Forsane alizza, police nationale , Mohammed Merah Légion Etrangère

Al Qaida Antisémitisme Tuerie de Toulouse Raid Police

1 COMMENT

  1. Ci ca se trouve ce crime abominable, odieux, et scandaleux n’a peut-être comme pour unique but: celui de faire tomber Sakosy? J’espère que la France et le gouvernenement Français va tout mettre en oeuvre pour que ce meurtre monstrueux ne reste pas impuni.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here