Electricité à Gaza: l’ONU fournit quatre transformateurs

0
9

L’ONU a annoncé lundi avoir livré quatre transformateurs à la bande de Gaza afin d’améliorer les capacités de l’unique centrale électrique du territoire palestinien.

Ce matériel a été livré dans le cadre d’un projet d’un coût total estimé à 2,5 millions d’euros, a précisé le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) dans un communiqué. « Il faudra environ deux mois pour installer ce matériel. Après quoi, la centrale atteindra sa capacité productive maximale en passant de 80 mégawatts à 120 mégawatts », a-t-il ajouté.

La bande de Gaza a récemment été frappée d’une très grave pénurie d’électricité, à la suite de l’interruption de la contrebande de carburant en provenance d’Egypte qui alimentait la centrale. L’enclave a souvent été privée d’électricité jusqu’à 18 heures par jour. Selon l’ONU, la demande maximale du territoire est estimée à 360 mégawatts, dont 120 fournis par Israël et 22 par l’Egypte.

Le Bureau des Nations unies pour la coordination des Affaires humanitaires (Ocha) a souligné que la bande de Gaza a par ailleurs souffert de la destruction de six transformateurs lors d’un raid aérien israélien en 2006.

L’administration militaire israélienne, qui contrôle les mouvements entre Israël et la bande de Gaza, a pour sa part indiqué lundi dans un communiqué avoir facilité la livraison des quatre transformateurs fournis par l’ONU. « Ces quatre transformateurs permettront d’accroître la capacité de la centrale électrique (de Gaza). Israël continuera en outre de fournir 125 mégawatts par jour à la bande de Gaza via 10 lignes à haute tension », précise le texte.

Le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle l’enclave, a indiqué le 3 avril avoir conclu un accord avec l’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas prévoyant que celle-ci livre tous les jours à Gaza quelque 500.000 litres de fioul via le terminal routier de Kérem Shalom entre Israël et la bande de Gaza. Le gouvernement du Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Salam Fayyad, a confirmé cet accord à titre « temporaire », moyennant paiement des livraisons par la Compagnie d’électricité de Gaza, gérée par le Hamas.

NDLR : rappelons que le Hamas a toujours eu des difficultés à honorer ses engagements financiers laissant des créances impayées.

GAZA, 9 avr 2012 (AFP)

Mots clés : Israël-Palestiniens-électricité-Gaza-ONU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here