Egypte : le témoignage d’un chrétien vivant au Caire

0
4

L’incertitude règne en Egypte à l’approche de l’élection présidentielle du 23 mai et alors que l’assemblée constituante vient d’être suspendue par la justice.

Le directeur de l’Institut d’études orientales du Caire, J.J. Pérennes, était l’invité du Secours Catholique pour en parler, mardi 10 avril.
La justice administrative a décidé de suspendre la commission parlementaire chargée de rédiger la future constitution.

C’est un coup de plus porté au processus de démocratisation du pays.

« Quels seront les pouvoirs du nouveau président sans cette constitution ? » s’est interrogé mardi 10 avril Jean-Jacques Pérennes, directeur dominicain de l’Institut d’études orientales du Caire, invité à rencontrer les salariés et les bénévoles au siège du Secours Catholique à Paris.

Discrédit sur l’assemblée constituante

Après le retrait des juristes, des coptes et des membres de l’université El-Azhar, l’assemblée constituante était de toute façon déjà peu crédible, a nuancé J.J. Pérennes.

Ceux qui se sont retirés, entendent ainsi protester contre le déséquilibre de la composition de l’organe constituant, à majorité islamiste.

Incertitude aussi quant au devenir de l’armée dans le nouvel État.

Super puissance économique et industrielle encore au pouvoir aujourd’hui, elle ne laissera pas tomber ses prérogatives.

Rendra-t-elle le pouvoir aux civils ?

A-t-elle passé un accord secret avec les Frères Musulmans, modérés, qui dirigeront sans doute le pays ?

Le candidat à la présidentielle qui est issu de ses rangs est-il l’homme des militaires ?

Quel sera le rôle des salafistes, partisans de la charia et qui représentent 24% du Parlement ?

« Pagaille et insécurité »

Al-Qaïda a été accusé d’avoir commandité l’attentat contre l’église copte des Deux-Saints, qui a fait 21 morts et quelque 80 blessés à Alexandrie, le 1er janvier 2011.

En fait, le ministère de l’Intérieur en serait l’instigateur, peu avant la chute d’Hosni Moubarak (11 février 2011), selon Jean-Jacques Pérennes.

Il se serait agi de justifier la répression policière, les arrestations arbitraires, les disparitions…

Manœuvre contre-productive puisque la détestation de la police a été l’un des principaux moteurs de la révolte.

Du coup, la police a aujourd’hui disparu du paysage égyptien, entraînant « pagaille et insécurité » selon le directeur de l’Institut d’études orientales.

Caritas en difficulté

Depuis l’attentat, les coptes ont peur, d’autant plus que l’enquête piétine.

Ce climat rend plus difficile l’un des projets de la Caritas égyptienne, dans la région d’Alexandrie.

Cette action soutenue à hauteur de 90 000 euros par le Secours Catholique entre 2011 et 2013, vise à former 96 femmes « leaders » de leurs communautés.

Elles deviennent initiatrices de projets de développement pour leurs villages : jardins d’enfants, abribus, fosses septiques, récupération de l’eau de pluie, bibliothèque…

Travail « digne de Zola »

Le Dominicain encourage néanmoins les coptes à rester « acteurs de la société, du changement ; à s’engager dans la politique ».

Car, face à la dégringolade économique, à la démocratie hésitante, les Égyptiens ont besoin d’emplois qui rompent avec les conditions de l’ancien régime, des conditions « dignes de Zola ».

L’indispensable retour des investisseurs étrangers et des touristes dépend, lui, de la stabilisation de la situation politique et sociale.

Fin connaisseur de l’Égypte, Jean-Jacques Pérennes s’attend à encore « quatre ans de cafouillages, jusqu’à la prochaine législature » mais ne doute pas que les hommes forts du pays, les Frères Musulmans, s’allieront avec des libéraux pour gouverner et faire redémarrer l’économie : « Business first », « Les affaires d’abord » !

François Tcherkessoff Article original (avec AFP)

Egypte Assemblée constituante Frères Musulmans Coptes Secours Catholique

Caritas Al-Qaïda Salafistes El-Azhar Alexandrie Election Présidentielle

1 COMMENT

  1. Le 13 avril 2012 le ministre algérien ferme des églises Evangélique en algérie, et condamne les chrétiens d’algérie à de la prison ferme ( voir trois années pour certains ) tout ça pasce qu’lis sont chétiens ( et après ça ils viennent nous barratiner avec la démocrtie ) cet homme est un homme dangereux et ce serait plutôt lui qu’ils faudrait condamné à quelques années de prison, car il désobéit à la loi au nom d’une religion ( d’un côté il favorise l’islam pure et dure ( voir loi islamique ) et de l’autre ils condamne les chrétiens alors que ce types de personne ne parle pas de démocratie parce que là c’est l’hopital qui ce fou de la charité.
    C’est pourquoi je vote Sarko, en espérant qu’il mettre tout en oeuvre pour que l’on reste un pays laïque et LIBRE,
    Car avec les socialistes au pouvoir, les frères musulmans comme on les appels, vont pouvoir s’intégrer dans le gouvernement Français, et ainsi au fil du temps vont nous imposer la charia, c’est à dire la loi slamique ( voir algérie, inde, et divers autres pays, renseigner vous avant de voter, c’est pourqoi ils ne faut pas permettre au socialistes ( la gauche Hollande) L’Election Presidentielle, car Hollande veut rediscuter les traités signé par plusieurd pays, il ne faudrait pas que ce soit au nom des lois islamique, car HOLLANDE EST PRËT A ACCEPTER N’IMPORTE QUOI, pour ce faire élire, l’islam s’attaque à tous les pays pour que la charia soit imposé dans le monde, et c’est ainsi que les islamistes pourront régner sur le monde, NE PERMETTONS PAS CA, NE LAISSONS PAS FAIRE,En France garder les lois et protéger les citoyens, et tout faire pour que l’on reste un pays laïque ET LIBRES! ALORS MON AVIS C’EST QU’IL FAUT VOTER SARKOSY, bien sûre qu’il à du mal a faire respecté certaines lois, mais il préviligie ces lois au nom de la LIBERTE, comme ils disent sackosy est l’homme a abbatre, mais ne comptez pas sur les socialistes pour faire respecté les lois.Peut-être les lois islamiques si ont vote pour eux il y a des chances que cela nous tombent sur le dos, vous dites Sarko et ses promesses pas tenus, mais n’oubliez pas que c’est les socialiste qui ont vidé les caisse, Giscard destein la droite était là ils ont remplis les caisses, et créé du trop perçu ils ont dit sur ce trop perçu faisons des crédits, la gauche est arrivé ils ont vidée ses mêmes caisses, dépenser les trops perçus puisils ont créé des déficits monstrueux , {{et aujourd’hui ils voudraient nous faire croire que c’est de la faute à Sarkosy}}, alors mes amis ne soyez pas dupe.Ne vous faites pas duper par des Belles paroles.

  2. Tout le monde sait que les Chrétiens d’Egypte sont condamnés à disparaître comme l’ont été, avant eux, les Juifs; mais personne ne veut en parler, ni le reconnaître; à commencer par tous ces diplomates inutiles de l’ONU qui mettent leur tête sous le sable comme des autruches pour éviter de regarder la réalité en face; je serais tenté de dire que c’est bien fait pour les Chrétiens parce qu’ils sont restés quasiment sans réaction lorsque c’étaient les juifs qu’on assassinait, mais je les plains de tout mon coeur car ils vont tous mourir par la violence mais ils ne le savent pas encore; ils s’accrochent désespéremment à un ultime espoir de paix qui ne viendra jamais; hélas, ces malheureux n’ont pas encore compris que les Musulmans sont des fanatiques assoiffés de sang ; ce sont des barbares qui suivent à la lettre les préceptes du Coran qui leur recommande de tuer les Juifs, les Chrétiens et les Infidèles et je suis convaincu que la plupart d’entre eux pensent qu’ils ne font rien de mal en suivant leur religion.

  3. C’est très intéressant de constater les réactions et attitudes des Chrétiens, principalement des Coptes, vivant dans les pays Arabes, soumis à des régimes de terreur, restrictions, menaces. Ces gens-lá qui se faisaient fort d’essayer de nous éliminer. Ils sentent maintenant bien peu de ce qu’ils nous ont fait souffrir le long des siècles. Les Coptes presque sautaient de joie dans les années 1947 à 1975 quand les arabes, l’Egypte, expulsaient les Juifs, les Irakiens les tuaient, les Jordaniens et Syriens les emprisonnaient, etc.

    Le pire de tout cela c’est que les autorités Israéliennes pensent encore pouvoir obtenir une « paix ». Quelle genre de paix donc? pourraient-ils la décrire en détails? Les Juifs « anti-sémites » qui s’acharnent contre Israel et contre leur religion pensent qu’ils sont à l’abri en cas de « coup dur », que nos ennemis les épargneront; PAS DU TOUT ils vivent d’illusions et peuvent être sûrs que les premiers atteints seront eux-mêmes.

    Israel c’est nous, elle est in-négociable, intouchable. Le seul endroit où TOUS les Juifs se trouvent en sûreté, où on peut se défendre, réagir, faire face au reste du monde – nos ennemis voués. Qu’on l’aime ou pas, qu’ils le veuillent ou pas, cela n’importe pas, ça ne fait pas de différence; le fait et la réalité incontestables sont que sans Israel nous n’existons pas!

    Nos ennemis: Arabes, Chrétiens, les imbécilisés par lavage cérébral et propagande « Al Jazzeerienne » à la Goebbels, NE VEULENT PAS LA TERRE D’ISRAEL – COMPRENEZ-LE!!! Ils s’en foutent tous si Israel s’appelle Israel ou Palestine, ou même « NEVER-NEVER LAND »… Ils veulent nous éliminer, nous détruire et Israel n’est qu’un prétexte pour essayer de ce faire.

    Il faut réagir, prendre exemple du Général Maculiffe à Bastogne qui répondit au Général Allemand von Lüttwitz quand celui-ci lui demanda de se rendre: « NUTS »…

    Nous devrions répondre tant aux Arabes comme à ce qui les appuient: « UP YOURS » !!! C’est le plus approprié et droit au but; c’est le langage qu’ils comprennent.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here