Coptes : « C’est la destruction de tout ce qu’on a construit durant 1.400 ans »

0
8

Egypte: « On attaque les chrétiens sans savoir pourquoi », déplore le patriarche Béchara Raï

« On assiste à la destruction de tout ce que les chrétiens ont pu construire durant 1’400 ans »
Le Caire/Rome, 23 août 2013 (Apic) En Egypte, c’est la guerre entre islamistes et musulmans modérés, entre fondamentalistes musulmans et chrétiens, et quand il y a le chaos, malheureusement, ce sont toujours les chrétiens qui paient NDLR : depuis qu’il n’y a plus de Juifs pour tenir ce rôle »>Article original, affirme Béchara Raï, patriarche maronite d’Antioche et de tout l’Orient.

Egypte Isaac Ibrahim, responsable du dossier des libertés religieuses auprès de l’Initiative égyptienne pour les droits de la personne (Photo: hebdo.ahram.org.eg)

« Comme toujours, quand il y a le chaos, la guerre, les conflits, en général les musulmans se déchaînent contre les chrétiens, comme si les chrétiens devaient être toujours les boucs émissaires. Je regrette qu’en Egypte les Frères musulmans ont attaqué les églises coptes, malheureusement, c’est la mentalité des musulmans… », a déclaré le cardinal Béchara Boutros Raï le 23 août 2013 sur les ondes de Radio Vatican.

« Nous, les chrétiens (d’Orient, ndr), depuis 1’400 ans nous vivons avec les musulmans, et nous avons véhiculé les valeurs humaines, les valeurs morales, les valeurs de la convivialité, de la multiplicité, les valeurs de la modernité… Grâce à la présence chrétienne, dans notre vie en commun dans tous ces pays arabes, nous avons créé une certaine modération dans le monde musulman. Maintenant, nous sommes en train de voir la destruction totale de tout ce que les chrétiens ont pu construire durant 1’400 ans! »

« On attaque les chrétiens sans savoir pour quoi, »

Au Proche-Orient, déclare-t-il, les chrétiens font les frais des antagonismes entre modérés et fondamentalistes, entre chiites et sunnites. Les coptes paient le prix fort de ces conflits.

Comme chaque fois, quand il y a le chaos dans un Etat, « on attaque les chrétiens sans savoir pourquoi, c’est qui est arrivé en Irak aussi, c’est ce qui arrive en Syrie, c’est maintenant le cas en Egypte. Eux, ils ne savent pas pourquoi ils attaquent les chrétiens, mais c’est comme ça, que voulez-vous… Ce que les chrétiens réclament dans ce monde arabe, c’est la sécurité et la stabilité, c’est tout! Chaque fois qu’il y a un conflit politique qui dégénère en guerre et en violence, automatiquement ils attaquent les chrétiens… »

Un projet de l’extérieur visant la destruction du monde arabe

Les Frères musulmans ont reçu « deux milliards de dollars de l’Occident pour les aider à arriver au pouvoir », souligne-t-il. Et, alors que le peuple voulait plutôt aller vers la démocratie, ils ont commencé à appliquer la charia, le droit islamique. Pour le patriarche maronite libanais, il s’agissait là d' »une marche en arrière, et certainement les chrétiens sont contre, les chrétiens sont pour une Egypte réformée, une Egypte démocratique, une Egypte qui puisse respecter les droits humains« .

Béchara Raï n’est pas très optimiste: il voit au Moyen-Orient, venant de l’extérieur, « un projet de destruction du monde arabe pour des intérêts économiques et la volonté de fomenter autant que possible les conflits interconfessionnels dans le monde musulman entre chiites et sunnites ».
Le patriarche maronite souligne avoir déjà écrit à deux reprise au pape pour lui décrire ce qui se passe dans la région. « Dans ce projet de destruction du monde arabe, malheureusement, souligne-t-il, ce sont les chrétiens qui paient. Nous avons perdu, en Irak, un million de chrétiens sur un million et demi, dans un silence total de la communauté internationale ».

Les coptes qualifiés d’apostats

Isaac Ibrahim, responsable du dossier des libertés religieuses auprès de l’Initiative égyptienne pour les droits de la personne au Caire, estime pour sa part que les coptes sont aujourd’hui réprimés pour des raisons politiques. Dans la dernière édition de l’hebdomadaire égyptien en ligne « Al Ahram Hebdo » en langue française, Isaac Ibrahim rappelle que, sous Moubarak, la plupart des conflits entre coptes et musulmans ont éclaté à la suite d’une querelle verbale ou de rumeurs. Une autre partie des incidents était liée à une conversion du christianisme à l’islamisme ou vice-versa.
« Quelles que soient les raisons, la tension règne entre les deux communautés musulmane et copte, écrit-il. Certains parlent d’un crime social normal, mais d’après nos études, cette tension émane du discours religieux fanatique lancé souvent par des islamistes et des intégristes contre les coptes, les qualifiant d’apostats et les assimilant à une minorité. Ce genre de discours s’est accentué sous le pouvoir des Frères musulmans, qui accusaient régulièrement les coptes de ne pas avoir voté pour Morsi. Et pour la première fois, sous Morsi, la cathédrale de Abbassiya, au Caire, a été attaquée ».

200’000 chrétiens ont quitté l’Egypte depuis la chute de Moubarak

Selon les estimations, écrit-il, au moins 200’000 chrétiens ont quitté l’Egypte depuis la chute de Moubarak, pour des raisons économiques ou pour échapper aux violences. Isaac Ibrahim se demande si un apaisement est envisageable. « Nous avons déjà vu certains habitants se mobiliser pour protéger les églises en province … Malheureusement, ces incidents vont prendre plus d’ampleur surtout si la police et l’armée ne maîtrisent pas la situation. Dans notre dernier rapport, nous avons prévenu contre toute défaillance sur ce dossier épineux. Les autorités devraient se mobiliser et augmenter d’urgence la protection des églises par les forces de sécurité. Il faut appliquer la loi avec fermeté, pour éviter la répression des coptes. Bien sûr, plusieurs autres revendications sont sur la liste depuis longtemps, y compris la promulgation d’une loi organisant la construction des lieux de culte, notamment les églises, la suppression de la mention ‘religion’ sur la carte d’identité, la fermeture des chaînes satellites religieuses extrémistes ».
Le responsable du dossier des libertés religieuses auprès de l’Initiative égyptienne pour les droits de la personne est d’avis qu’il faut aussi renoncer aux traditionnelles rencontres de réconciliation tenues à la suite de chaque incident confessionnel et plutôt traduire en justice les auteurs de ces actes. « Cela fait des années que des recommandations sont lancées sans un véritable changement … C’est le problème ! Les ONG mènent des enquêtes et publient des rapports pour dévoiler les violations commises. Mais cela ne sort pas toujours du cadre des recommandations! »

Aujourd’hui, souligne-t-il, les raisons des crimes confessionnels sont politiques: les islamistes ont visé directement les coptes en détruisant « leurs édifices religieux, leurs écoles, leurs maisons, leurs magasins », faisant une dizaine de morts et des centaines de blessés. Ils accusent les coptes « d’avoir comploté avec l’armée pour destituer l’ex-président Morsi, oubliant que des dizaines de millions d’Egyptiens sont descendus dans les rues le 30 juin, y compris des musulmans conservateurs, pour rejeter l’agenda politique des Frères musulmans ».

(apic/ravat/alahram/be) kipa-apic.ch Article original

1 COMMENT

  1. Depuis que les musulmans contrôle l’Egypte la liberté religieuse n’existe plus dans ce pays, en Egypte la seule liberté qui existe c’est celle d’être un musulmans sinon c’est la mort.
    Si vous ne me croyez pas regardez les info,
    comme le coran le dit : tuez tous ce qui n’est pas musulmans, en Egypte maintenant vous êtes en terre musulmane, les chrétiens malheureusement n’y ont plus leurs places, car va devenir une religion d’état
    Prenons garde à ce qu’il n’arrive pas la même choses en France.
    Ce sont et ce c’est resté des musulmans modéré jusqu’à ce qu’il est la majorité, et ce n’est qu’ensuite qu’ils ont exercés leurs pouvoir par leur religion ou la mort.
    Prenons garde à ce qu’il n’arrive pas la même chose en france. et en europe, et dans le monde.
    Les gouvernement deviennent très très laxistes surtout quand il s’agit des musulmans et de leur religion.
    C’est pourquoi j’affirme que toutes les religions sont très très mauvaises, et très très dangereuse : la religion quelle qu’elle soit c’est la prise du pouvoir par la mort, mais le temps que les gens le comprennent il y’aura encore beaucoup de cadavres.

  2. Les musulmans ne veulent pas de chrétiens ( de coptes ) en Egypte c’est aussi simple que ça,
    et ils mettront tout en oeuvre pour continuer de les assassinés, ils sont en guerre OUI, mais contre les chrétiens, et contre tout ce qui n’est pas musulman .
    VOILA POURQUOI.
    Le reste c’est du bla…bla… bla… pour justifier les meurtres et les assassinats qu’ils commettent

  3. A mon humble connaissance, 1400 ans de tranquillité, les Juifs n’ont jamais bénéficié d’une si longue période de paix. Ils en ont eu de la « chance » ces coptes 🙂

    Les temps changent braves gens alors faute de Juifs ces tarés d’islamistes Égyptien ont du se contenter de Chrétiens Coptes, plus pauvres et moins nombreux qu’eux, comme le veut l’expression du « courage » Arabe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here