BDS : les antisionistes apprécient les technologies israéliennes.

0
11

Le groupe BDS de l’Université Cornell justifie hypocritement qu’il puisse utiliser les technologies internet israéliennes à des fins anti-israéliennes et apprécier grandement les performances et services de la Start-Up Nation!.Tel est pris qui croyait prendre. La semaine dernière, on a pris la main dans le sac Article original, un nombre important de groupes qui poussent au boycott d’Israël, et, pour ce faire, utilisent WIX à plein régime, – qui est bien une technologie israélienne,- pour la maintenance de leurs sites internet.


Nouveau Tee-shirt en promo BDS

L’un d’entre eux s’appelle  » les étudiants pour la Justice en Palestine Article original. », localisé à l’Université Cornell. Des internautes se sont moqués de leur hypocrisie flagrante et sans frontières, via Twitter.

Finalement, le SJP en est venu à sortir une justification aussi longue, qu’absurde, et contorsionniste Article original de l’incohérence des pratiques en vigueur, chez BDS. 1500 mots de tentatives hilarantes pour paraître un peu moins ridicules, au risque d’enfoncer le clou :

« BDS est un choix tactique, et non un principe moral exigeant l’absention totale (de toute utilisation des services israéliens). L’accusation selon laquelle tout contact avec les produits israéliens décrédibiliserait la logique des actions BDS, ne peut être portée que par des gens qui ne comprennent pas ce qu’est BDS en réalité, de quelle façon il a travaillé par le passé, ni pourquoi la société civile palestinienne fait appel à lui, jusqu’à présent.

L’idée que les partisans de BDS doivent éviter tout contact avec tout ce qui est israélien n’est pas seulement une mauvaise interprétation de la nature de l’action BDS, mais elle ruine l’idée même de politique en général. La politique consiste à apporter des changements dans le monde, et non à se laisser intimider par le risque de contamination pour être sûr de rester pur. George Wilhem Friedrich Hegel a exploré – et enterré – l’idée du sujet politique dont les seules options seraient l’abstention et le retrait total de toute action. Il l’a appelé le syndrome de « la belle âme ». Nous ne prétendons pas être de « belles âmes » et nous résistons à une vision de la politique qui exigerait une totale abstention. Selon les termes de « Construit pour être renversé » : « Je n’aime pas cet air/ Mais cela ne veut pas dire que je vais arrêter de respirer ».


GWF Hegel à la rescousse du boycott!

Ceux qui nous désignent comme des hypocrites, parce que nous n’adhérons pas à cette logique rigide de séparation insinuent, de façon simpliste, que si quelqu’un croit dans le boycott d’Israël, il doit le faire de manière absolue, se priver et s’interdire tous les bénéfices de l’innovation de cette « Start-Up Nation » ; si on s’oppose à Israël, alors on ne doit être en contact avec rien qui soit israélien. En retour, cette séparation soutient l’idée trompeuse de deux « camps » clairement identifiés et opposés dans ce conflit. Cela mène à une binarité dérangeante : d’un côté, Israël, un courageux esprit sioniste entreprenant, versé dans l’innovation, les technologies, la modernité ; de l’autre : la Palestine, la pauvreté, l’état d’arriération morale, scientifique et mentale et la violence ».

L’article auto-justificateur tout entier est conçu dans la même rhétorique d’épouvantails cherchant à éloigner les curieux.

Bon, alors, qui a raison? BDS est-il, oui ou non, un appel à boycotter tous les produits israéliens ?

Ok, jetons un oeil sur la source originale, datant de 2005, de l’appel de BDS Article original sur BDSMovement.net :

“Les boycotts prennent pour cible les produits et entreprises (israéliennes et internationales) qui profitent de la violation des droits des Palestiniens, autant que les équipes sportives, les institutions culturelles et universitaires israéliennes. L’appel concerne »>Article original Quiconque est en mesure de boycotter les produits israéliens, simplement en s’assurant de ne pas acheter des produits fabriqués en Israël ou de ne pas acheter à des sociétés israéliennes. Les organisateurs de la campagne et les groupes signataires de l’appel demandent aux consommateurs de ne pas acheter de produits israéliens ni de faire d’affaires, d’acheter ou de vendre des produits ou des affaires en lien avec Israël ».

C’est quand même assez explicite, non? Il n’y a pas d’expression des moindres nuances, alinéas ou arrangements à passer avec sa conscience, pas d’exception qui concernerait les technologies internet. Que nenni. C’est Noir sur blanc. C’est bel et bien le mouvement BDS lui-même qui fait l’apologie du syndrome des “belles âmes”, pour le dire en termes très hégeliens Marquise, que vos belles âmes d’amour me font mourir »>Article original, et personne d’autre!

Les prétendus “étudiants pour la Justice en Palestine” de l’Université Cornell ne soutiennent pas BDS, tel qu’il se définit officiellement, parce que, eh bien, disons, parce que cela comporterait quelques fâcheux inconvénients. Ils apprécient les performances de WIX. Point-barre. Ils veulent bien boycotter Israël, mais ils veulent surtout ne pas utiliser les produits dont ils n’ont pas besoin et que, de toute façon, ils n’auraient jamais utilisés ! Mais, ils restent tellement bouffis bouffons »>Article original de bonne moralité

En réalité, ils l’admettent :

Soyons clairs : BDS ne consiste pas à s’abstenir totalement, et ce n’est sûrement pas un principe moral absolu. Au mieux, une option modulable en fonction des besoins et circonstances…

Désolé, Camarades de SJP de Cornell, du NPA, Euro-Palestine, …. Tous ces effets de manche et tentatives stériles pour changer de sujet, dans votre longue dissertation, ne prouvent d’aucune manière que vous ne seriez pas seulement motivés par pure hypocrisie!.

Vous démontrez bien exactement le contraire.

A moins qu’on y découvre quelque vieux réflexe, un goût prononcé pour la perversion plus goebelsienne qu’hégelienne…

… et, encore merci pour vos pleines pages de pub!

elderofziyon.blogspot.co.il Article original

Adaptation : Marc Brzustowski.

1 COMMENT

  1. Qu ils boycottes ces hypocrites avec la bouche mais dans la réalité ils n ont aucun choix que d utiliser d une manière ou d une autre les technologies ISRAÉLIENNES a moins qu ils se coupent du monde
    Qu ils s occupent ces bouffons de l esclavagismes des pays du golf et de la terreur des musulmans a travers la planète!!trop de boulot surement tellement les faits sont incommensurables,leur antissemitisme ancestrale c est transforme en combat de l ÉTAT D ISRAËL ,mais ISRAËL n a aucune raison de se laisser nuire par ces Bouffons et tous ces sauvages et barbares de musulmans qui jalousent a en mourir l inexplicable pour eux!! de la grandeur du peuple JUIF
    Eux les spécialistes de rendre leur défaites en victoires leur incapacités de créer, en professionnels de la destruction d inventer et de mentir n en n ont aucune honte a croire qu ils n ont jamais l occasion de se regarder dans un miroir
    HAI ISRAEL HAI

  2. {{Acheter  » Made in Israël  » . Comme EL AL  » c’est plus sûre « .}}

    {{Les gens de goût savent faire la différence .}}

    {{Quand on pense que même les chinois ( comme jadis les indiens ) se rapprochent d’Israël .}}

    {{Alors ,}}

    {{ {{Laissons les minus et leur haine de côté et poursuivons notre route vers le progrès .}}

  3. Magnifique démonstration du ridicule de ces personnes. Bravo. De mon côté je continue à ne choisir et acheter, chaque fois que je le peux, que des articles israéliens …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here