Allocution historique de Peres devant des dirigeants arabes

0
6

Le président israélien a abordé le dossier nucléaire iranien, une menace commune aux pays sunnites du GolfeLe président israélien Shimon Peres s’est exprimé via vidéo-conférence devant 29 ministres des Affaires étrangères et hauts dignitaires des pays du Golfe lors d’une conférence organisée à Abu Dabi sur la sécurité et le terrorisme. Cette apparition jugée historique et tenue secrète a été révélée lundi par la presse israélienne, deux semaines après l’évènement.

Shimon Peres, installé dans sa résidence de Jérusalem, a été interviewé en direct par Terje Roed Larsen, l’expert de l’ONU pour le Moyen-Orient, lors d’une conférence sur la sécurité en présence de nombreux dirigeants et spécialistes musulmans et arabes, originaires des pays du Golfe. Les paroles du leader israélien étaient retransmises par vidéo-conférence.

Le président israélien aurait été invité à s’exprimer par le gouvernement des Emirats. Selon le rapport du quotidien israélien Yediot Ahronot, Martin Indyk, ambassadeur américain en charge des négociations israélo-palestiniennes, et Larsen auraient arrangé l’entretien selon les conditions des Emirats qui souhaitent que les médias soient tenus à l’écart.

Au coeur du débat, le nucléaire iranien qui représente une menace pour Israël ainsi que pour les Etats du Golfe.

“Les deux parties étaient très enthousiastes”, selon un responsable anonyme cité dans le Yediot. Tout le monde a compris qu’il s’agissait d’un évènement historique : le Président de l’Etat juif assis dans son bureau à Jérusalem et des gens assis dans le Golfe persique parlant de sécurité et de lutte contre le terrorisme”.

Les participants à la conférence auraient attentivement écouté Shimon Peres et personne n’aurait quitté la salle. Le Yediot Ahronot précise que les paroles du président israélien auraient même été applaudies par les officiels présents.

Aucun média n’avait relaté l’évènement jusqu’à lundi à l’exception du chroniqueur Thomas Friedman pour le New-York Times qui en avait brièvement fait état dans un article du 19 novembre.

“La coopération tacite entre Israël et les arabes sunnites est fondée sur la tradition selon laquelle l’ennemi de mon ennemi est mon ami – et l’ennemi est l’Iran, qui a établi les bases nécessaire à la fabrication de l’arme nucléaire”, avait-il expliqué.

02-12-2013/ I 24 NEWS Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here