Abbas accepterait un Etat palestinien démilitarisé

0
8

A la veille de l’arrivée de Kerry en Israël, un député travailliste israélien salue le pragmatisme d’AbbasLe député travailliste israélien Omer Barlev a exposé ses préoccupations en matière de sécurité au président de l’Autorité palestinienne lors de leur rencontre dimanche. Il s’est déclaré agréablement surpris de découvrir que Abbas était prêt à accepter le principe d’un Etat palestinien démilitarisé, selon le Jerusalem Post.

« Je comprends que la sécurité soit importante pour vous, pour moi les frontières sont importantes », aurait déclaré Abbas à Barlev.

« Il était important que Abou Mazen Abbas »>Article original ne mentionne pas les lieux saints ou les réfugiés comme les questions qu’il considère comme les plus importantes. Il s’est montré pragmatique », a indiqué le député travailliste au Jerusalem Post.

Fils de l’ancien chef d’état-major Haim Barlev, Omer Barlev a servi comme commandant de la Sayeret Matkal (unité d’élite des forces spéciales israéliennes, ndlr) et commandant de la brigade de Tsahal dans la vallée du Jourdain. Il est ensuite entré à la Knesset comme l’un des experts militaires du parti travailliste.

Bien qu’il soit l’un des fondateurs de La Paix Maintenant, Barlev a exprimé son pessimisme quant aux chances de parvenir à un règlement négocié avec les Palestiniens et a commencé à appeler à un retrait unilatéral si les pourparlers israélo-palestiniens en cours échouent.

Barlev soutient la position de Netanyahou sur la nécessité de maintenir le contrôle militaire israélien de la vallée du Jourdain, en cas d’accord sur deux Etats. Ce contrôle permettrait à Israël d’empêcher la contrebande d’armes dans un futur Etat palestinien.

Lors d’une réunion du Fatah début novembre, Abbas avait critiqué cette position.

Une rencontre Lieberman-Kerry prévue

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman doit s’entretenir dimanche à Washington avec son homologue américain, le secrétaire d’État John Kerry. Ce sera la première rencontre entre Kerry et Lieberman depuis que ce dernier a repris ses fonctions de ministre il y a quelques semaines.Menahem Kahana (AFP)

Lieberman, actuellement à Rome pour la visite officielle de Netanyahou en Italie, s’envolera mardi pour les Etats-Unis, où il rencontrera Ban Ki-Moon à New York ainsi que l’ambassadrice américaine à l’ONU Samantha Power.

Lieberman se rendra à Washington vendredi et participera au ‘Forum Saban’ avec plusieurs autres responsables israéliens.

John Kerry arrivera de son côté mercredi en Israël. Au cours de cette 8ème visite, il va tenter de faire avancer les négociations au point mort et de discuter de la question iranienne.

03-12-2013/ I 24 NEWS Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here