Le Kosovo établit des relations avec Israël et ouvrira une ambassade à Jérusalem.

Européen et majoritairement musulman, le Kosovo a établi lundi, lors d’une cérémonie en ligne, des relations diplomatiques avec Israël et ouvrira à terme son ambassade dans la ville de Jérusalem Capital d’Israël.

Depuis août 2020, l’Etat hébreu a multiplié les accords de normalisation avec des Etats arabes -Emirats arabes unis, Bahreïn, Soudan et le Maroc- mais ces pays n’ont toutefois pas reconnu la ville disputée de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Dans le cadre d’un échange de reconnaissance mutuelle, Israël a reconnu officiellement le Kosovo, ancienne province serbe ayant proclamé en 2008 son indépendance, comme un Etat indépendant, rejoignant ainsi la plupart des pays occidentaux mais pas la Serbie, la Chine et la Russie.

« Liens historiques »

« Aujourd’hui nous écrivons l’Histoire, nous établissons des relations diplomatiques entre Israël et le Kosovo. C’est la première fois de l’Histoire que des relations diplomatiques sont établies par Zoom », a déclaré le chef de la diplomatie israélienne Gabi Ashkenazi, en référence à l’application de vidéo-conférence.

La pandémie de Covid-19 a poussé ces derniers jours les autorités israéliennes à fermer leurs frontières et les aéroports du pays d’où cette cérémonie en ligne diffusée aussi en direct sur les médias sociaux.

Le Kosovo a non seulement reconnu lundi Israël, mais aussi Jérusalem comme la capitale de l’Etat hébreu en demandant officiellement à y ouvrir son ambassade au cours des prochains mois.

Nous pouvons nous demander quand la France et l’Europe normaliserons leur relation avec Israël, et reconnaîtrons ce qui se pratique de manière normale pour tous les pays, le droit à Israël de choisir librement sa capitale. NDLR

« Ce matin, j’ai reçu votre demande pour établir votre ambassade à Jérusalem que j’ai bien entendu acceptée », a dit M. Ashkenazi. Et une plaque sur laquelle a été écrit « ambassade de la République du Kosovo à Jérusalem, Israël » et qui sera clouée à la porte du futur bâtiment, a été dévoilée lundi dans la ville sainte.

« Le Kosovo a attendu très longtemps avant d’établir des relations diplomatiques avec Israël. Et nous ouvrons un nouveau chapitre dans les liens historiques entre nos deux pays qui ont traversé un long et difficile chemin avant à titre de peuples avant de devenir des Etats », a déclaré la ministre kosovare des Affaires étrangères, Meliza Haradinaj-Stublla.

Mais « aujourd’hui, Israël devient le 117e pays à reconnaître la République du Kosovo à titre de pays indépendant et souverain », s’est-elle félicitée depuis Pristina, la capitale kosovare, où le Premier ministre Avdullah Hoti a salué le soutien « extraordinaire » des Etats-Unis à ce rapprochement.

« Lorsque nos partenaires sont unis, les Etats-Unis sont encore plus forts », a répondu à Washington le porte-parole du département d’Etat, Ned Price.

Cet accord a été rendu possible par le soutien des Etats-Unis, Washington ayant soutenu la lutte pour l’indépendance du Kosovo, qui se décrit aujourd’hui volontiers comme américanophile.

 

Hezbollah

Les deux boulevards principaux de Pristina honorent les anciens présidents Bill Clinton et George W. Bush. Et le défunt fils de Joe Biden, Beau, qui avait servi au Kosovo après la guerre contre les forces serbes (1998-99), a lui aussi une rue à son nom.

L’accord Israël/Kosovo avait quant à lui été évoqué en septembre dernier à Washington par le président américain d’alors Donald Trump dans le cadre de pourparlers économiques avec la Serbie et son voisin kosovar.

La reconnaissance du Kosovo par Israël « fait énormément de peine aux Serbes », a reconnu dimanche Dan Oryan, directeur de la section « Balkans » aux affaires étrangères israéliennes, précisant que des entreprises israéliennes investissaient déjà au Kosovo, malgré l’absence de relations officielles.

L’accord avec Israël prévoit aussi, selon des sources diplomatiques à Jérusalem, la reconnaissance par le Kosovo du mouvement chiite libanais Hezbollah (branches politiques et militaires) comme une « organisation terroriste ».

Le Kosovo rejoint ainsi l’Allemagne qui avait interdit en mai toute activité de cette organisation sur son territoire, répondant ainsi à une demande de longue date d’Israël, qui accuse ce mouvement proche de son ennemi iranien de chercher à le déstabiliser.

JForum – AFP

 

3 Commentaires

  1. Je suis profondément navré pour la Serbie, j’ai une grande estime pour les Serbes lesquels, contrairement à certains peuples, surtout les français, ont combattus les nazis. J’ai des amis Serbes qui déplorent le comportement de la france et des USA, qui ont bombardé le pays, occasionnant des milliers de victimes, pour défendre les bosniaques qui eux étaient alliés des nazis. Cependant, le fait que le Kosovo désire mettre son ambassade à Jérusalem, c’est une nouvelle grande victoire diplomatique pour Israël.

  2. Petit à petit, l’oiseau (de D.) fait son nid. Ainsi, l’oiseau peut grandir et bientôt, avec la bénédiction d’Ashem, deviendra l’aigle royal adulte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.