Un gilet jaune “actif” sur 2 croit en un complot sioniste mondial

6
568

Un gilet jaune “actif” sur 2 croit en un complot sioniste mondial (enquête)

“Gilet jaune” portant la mention “Macron rend l’argent”, à Quimper, le 26 janvier 2019
Fred TANNEAU (AFP)

Cinq jours après la publication d‘une première enquête mettant en lumière l’influence des théories du complot sur les Français, une nouvelle étude de la Fondation Jean Jaurès et l’observatoire ConspiracyWatch publiée lundi se concentre uniquement sur le mouvement des “gilets jaunes” et révèle que ces derniers sont plus sensibles que la moyenne à ces théories.

Le mouvement est divisé en plusieurs catégories: personne se définissant comme gilets jaunes, personnes ayant participé aux actions des gilets jaunes, personnes soutenant les gilets jaunes et personne ne soutenant pas les gilets jaunes.

Selon l’étude, la segmentation de ce groupe fait apparaître une inclination complotiste encore plus affirmée de la part du “noyau actif”.

En outre, 50% des personnes ayant participé aux actions des gilets jaunes croient en l’existence d’un complot sioniste mondial contre 22% dans l’enquête qui portait sur l’ensemble des Français.

59% de ce même groupe adhèrent à la théorie du “grand remplacement” (“l’immigration est organisée délibérément par nos élites pour aboutir au remplacement de la population européenne”), contre 25% des Français.

Par ailleurs 23% des “gilets jaunes” sont notamment d’accord quand on leur demande si l’attentat du marché de Noël à Strasbourg est “une manipulation du gouvernement pour détourner l’attention des Français et créer de l’inquiétude dans la population en plein mouvement des gilets jaunes”, contre 10% des Français en moyenne.

Les personnes se définissant comme “gilets jaunes” se caractérisent par un recours massif aux réseaux sociaux et aux sites de vidéos en ligne, où circulent ces théories. Quand ils s’informent en ligne, 59% disent utiliser d’abord les réseaux sociaux (contre 37% de l’ensemble des Français) avant les portails d’actualité ou les sites des grands médias.

L’étude a été réalisée via un questionnaire en ligne du 21 au 23 décembre 2018, auprès d’un échantillon de 1.506 personnes représentatif de la population française adulte, constitué selon la méthode des quotas et complété par un second échantillon de 254 personnes de moins de 35 ans (dont les résultats ont été ramenés à leur poids réel dans la population).

6 COMMENTS

  1. Et le tartuffe de Carlos Goshn qui joue les rois au château de Versailles au frais de la princesse salariée de chez Renaut, c’est un complot sioniste aussi ????!!!!!
    Le mouvement des GJ a bien mis en évidence que l’on ne peut pas prendre indéfiniment les français pour des cons.
    De ce fait, il y a un grave problème pour nos politiques.
    Hier c’était le chant de l’international communiste et aujourd’hui avec la mondialisation on voudrait nous faire chanter en Europe (alliance oblige….) l’international Nabab !
    Ainsi va la Libanisation de la France et de l’Europe.

  2. Bon sang !Si on disait enfin qui sont les vrais anti sémites aujourd’hui, en France et en Europe ?
    On voit bien tout de même cet « intifada » transposée dans nos banlieues, non ?
    Ça fait trente ans que ça dure !
    Le pire dans tout ça, c’est que ça a l’air de faire l’affaire de nos élites dirigeantes de tout bords, depuis des lustres.
    Que n’ont ils, lors des événements récents de ces dernières années, utilise leurs fameuses armes de « maintien de l’ordre »… et à chaque fois qu’ils fourraient le feu à des dizaines de bagnoles… avaient ils déclaré, au préalable la manif ?
    Quant au mouvement Gj, à part quelques bas-de-fronts (il y en a dans tous les groupes, sociétés, clubs etc…) c’est du pain bénit pour nos gouvernants, afin de leur faire porter le chapeau de tout.
    Brusquement, on n’a plus d’émeute dans les « quartiers », les pompiers ne se font plus caillasser en intervention, ni les policiers…
    ça n’étonne personne ? Et ben, moi, ça m’interpelle.

    • Ah oui, c’est mieux quand ce sont de braves Franchouillards qui fichent le feu aux centres-villes? C’est mieux si l’Intifada, les bagnoles brûlées c’est dans le XVIème? Ou est-ce qu’une partie des Français a compris le message des banlieues : cassez pour être entendus, récompensés? Bref, ils se sont arabisés, palestinisés! Ils ne valent pas mieux, agissent de la même façon. Ils veulent démolir leur propre Etat!

  3. Les Juifs,en France,risquent une fois de plus de faire les frais du mécontentement populaire ,( la majorité des français ).
    On vote encore en France ,et la communauté Juive représente 0,0000002% a 10 % près….
    Des électeurs .
    Or en démocratie….les voix comptent …

  4. Cela confirme que le niveau de réflexion n’est vraiment pas très brillant dans ce mouvement, ni l’analyse des problèmes. Ca ne va pas plus loin que le vieux réflexe populiste de trouver un bouc émissaire facile au mal-être. Hitler a fait de même avec le résultat que l’on sait.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.