La voiture incendiée - Crédit photo : presse arabe/Aviran News

Cinq étudiants américains d’une Yéshiva de Brooklin (institut d’études talmudiques) ont pénétré par erreur à Hébron jeudi après-midi, dans le quartier Djabel Gohar, un secteur sous contrôle de l’Autorité palestinienne, rapporte l’organisme de secours Zaka. Leur véhicule a été attaqué par une foule de Palestiniens qui ont lancé des cocktails Molotov mettant le feu à la voiture. Deux des jeunes gens ont été légèrement blessés. Réfugiés dans la maison d’un résident palestinien qui a appelé les forces de sécurité, les touristes ont finalement été secourus par une force de Tsahal, en collaboration avec une unité de la police antiémeute, a indiqué le porte-parole de la police. Une équipe du Maguen David Adom ont octroyé des soins aux blessés sur place. Des émeutes ont éclaté dans la rue et la police tente de les maîtriser avec des moyens de dispersion de manifestations.

La voiture avant qu'elle prenne feu - Crédit photo : 0404

Le porte-parole de la communauté juive d’Hébron a déclaré après l’incident : « Il y avait un poste de contrôle de Tsahal sur les lieux, mais il y a quelques jours le secteur a été placé sous le contrôle de la police palestinienne. Le fait que des Juifs ont été miraculeusement sauvés prouve de nouveau que le transfert de territoires aux terroristes est la meilleure recette pour arriver à une catastrophe. Nous exigeons que le poste de contrôle de Tsahal soit remis en place et que les terroristes et leurs complices soient expulsés de Hébron. Ce n’est qu’ainsi que le calme règnera de nouveau dans la ville pour les résidents qui aspirent à la paix entre les deux peuples. »

Baroukh Marzel, résident d’Hébron et candidat de la liste Otzma Yéhoudit aux élections législatives du 17 mars, a pour sa part déclaré : « Le chef de brigade de Hébron ne peut pas nier sa responsabilité après qu’il y a tout juste deux semaines il a ordonné de retirer le poste de contrôle de Tsahal des lieux et d’envoyer les soldats s’assurer que les Juifs n’iraient pas prier à la synagogue Hazon David. Voilà ce qui arrive lorsque le chef de brigade est occupé à satisfaire les organisations de gauche. Avec un commandant pareil, pas étonnant que des Juifs soient blessés. »

israpresse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.