Tel Aviv : Madonna chantera “Indian Summer” à l’Eurovision

4
1485

Le nouvel album de MADONNA va s’offrir une belle rampe de lancement. La chanteuse est en effet confirmée pour venir chanter au Grand Prix Eurovision, le 18 mai prochain à Tel-Aviv, moyennant un cachet de 1,5 million d’euros (voir sur ce lien).

Partie vivre à Lisbonne, pour accompagner son fils David qui a intégré le club de football Benfica, MADONNA en a profité pour s’imprégner de la douceur de vivre de la capitale portugaise afin de créer son prochain album  réalisé par l’ex-TAXI GIRLMIRWAIS (“Music“, “American Life“…), ou encore par Mike DEAN. “J’ai rencontré tout un tas de musiciens incroyables, et j’ai fini par travailler avec eux sur mon nouveau disque. Lisbonne a influencé ma musique et mon travail. Comment en serait-il autrement ? Je ne vois pas comment j’aurais pu vivre cette année sans être abreuvée par cette culture“. Le disque est prêt, il sera porté par un premier single “Indian Summer“, dont MADONNA a tourné le clip près de Lisbonne.

Plusieurs obstacles seraient intervenus durant les discussions entre les deux parties car la nouvelle chanson que MADONNA souhaitait interpréter contiendrait des aspects politiques, ce à quoi s’est opposée l’Union européenne de radio-télévision en charge de l’Eurovision. La star devrait atterrir à Tel-Aviv le 15 mai prochain.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour nous représenter à l’Eurovision, les téléspectateurs de France 2 ont choisi le chanteur Bilal HASSANI avec sa chanson “Roi“. C’est donc à lui que revient le challenge de succéder à NETTA, lauréate l’an dernier avec “Toy” (voir sur ce lien). A 19 ans, Bilal HASSANI est connu des fans de “The Voice Kids” pour avoir participé à la saison 2, sur TF1. Ce dernier, est né à Paris en 1999, dans une famille marocaine originaire de Casablanca. Sa mère naturalisée française, vit en France, tandis que son père vit à Singapour.

Bilal HASSANI est une star des réseaux sociaux. Reconnaissable à ses perruques hautes en couleur et à son look androgyne, le chanteur fait l’objet de nombreuses insultes homophobes et menaces de mort. A l’automne, il avait répondu à cette campagne de cyberharcèlement dans une vidéo. “Au début, je ne m’en fichais pas, les commentaires me faisaient mal, mais tu apprends à vivre avec ces 10 à 15 insultes par minute” explique-t-il à nos confrères du “Parisien”. “Tu es anesthésié. Et il ne faut pas sous-estimer l’état de notre pays” (voir sur ce lien).

Par Thierry Cadet

melody.tv

4 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.