Pour un pôle urbain comme Tel Aviv, les pistes cyclables sont un sujet brûlant. 

Compte tenu de l’augmentation constante de la congestion et du trafic, les résidents locaux ont tendance à utiliser des vélos, non seulement pour profiter de la balade, mais pour se rendre du point A à B.

Les relations entre cyclistes, conducteurs et même piétons ont été difficiles.

Avec des pistes cyclables mal aménagées et des lois extrêmement dangereuses, adoptées par le gouvernement, obligeant les motards à se débrouiller seuls sur les routes en l’absence de pistes cyclables, il existe un mouvement pour créer des moyens plus sûrs pour les motards de profiter de la balade.

Inspirée par Sylvan Adams, cycliste, philanthrope et activiste, et dirigée par Ron Huldai, maire de Tel Aviv, une section récemment inaugurée de ce qui sera une piste cyclable de 110 kilomètres permettra à Tel Aviv de découvrir une toute nouvelle piste cyclable florissante.

Le sentier fraîchement ouvert mesure 3,5 km et s’étend du parc Hayarkon à Bnei Brak.

Il n’est que l’élément central d’un réseau de pistes cyclables plus vaste qui vise à relier Tel Aviv à ses villes périphériques: Bnei Brak, Petah Tikva, Bat Yam et Ramat Gan. et Holon.

 La construction de la section a pris un an et l’ensemble du projet, environ cinq ans.

Adams espère que la nouvelle voie des réseaux cyclables créera un «Amsterdam au Moyen-Orient».

Adams réussit également à amener le Giro d’Italia en Israël, construit actuellement le premier vélodrome d’Israël et ajoutera ce projet à sa liste. .

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.