L’Iran établit sa présence dans le sud de la Syrie : il a lancé une campagne de recrutement de nouveaux combattants

Les milices iraniennes ont lancé une nouvelle campagne de recrutement dans la province de Daraa, dans le sud de la Syrie, et ont jusqu’à présent réussi à recruter près de 100 combattants, la plupart originaires de la campagne orientale.

Selon l’organisation faîtière des rebelles du sud de la Syrie – Free Horan Gathering, le but de ces opérations de recrutement est de renforcer et de protéger les sites sous contrôle des milices iraniennes dans le sud du pays, et d’envoyer une partie des recrues vers la zone rurale de Deir ez-Zor, dans l’est de la Syrie, pour y protéger leurs sites.

Les milices iraniennes offraient de généreuses offres financières à tout volontaire qui accepterait de rejoindre leurs rangs, telles que : un salaire mensuel estimé à 250 000 livres syriennes et un badge d’identification pour un membre des forces de sécurité appartenant au directeur du renseignement de l’armée de l’air.

Les milices ont également promis que les personnes qui serviront dans la région bénéficieront de 10 jours de vacances par mois, tandis que les vacances des combattants qui serviront à Deir ez-Zor seront de 15 jours, pour 15 jours de service.

Il convient de noter que les milices iraniennes n’ont apporté aucun changement à leurs positions et n’ont pas retiré leurs forces des positions où elles étaient présentes dans les zones rurales de Daraa et Quneitra, malgré les protestations continues d’Israël et de la Jordanie contre la Russie, et les soulèvements à l’intérieur de l’Iran.

JForum avec 
Crédit : Nadaa Post Crédit d’image : Réseaux sociaux

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.