Signaux encourageants de la Syrie à Israël
25/01/2021 Nziv États – Unis , Israël , Syrie , Russie

Il y a environ une semaine, le site Internet Commissaire Net a publié l’article sur une réunion syro-israélienne médiatisée par la Russie pour la déportation de l’Iran et de ses milices, qui a eu lieu à la base de l’armée de l’air russe dans l’ouest de la Syrie.
Les informations sur la réunion ont été rapportées par le site d’information de Londres en langue arabe – A. Shrek Al-Osat, ce qui a provoqué de vives réactions dans tout le monde arabe. Les réactions allaient d’un refus total de la réunion elle-même aux conséquences de cette réunion qui, selon le site Internet, était déjà une troisième réunion entre les 2 pays lorsque les 2 réunions précédentes se sont tenues en dehors de la Syrie.
Alors que tout le monde se demande à quel point ce rapport est crédible, le rédacteur en chef officiel du régime Assad, le journal Tishrin, Muhammad al-Birak, écrit: « Sommes-nous ennemis d’Israël? Oui et non. » « Oui, parce que nous sommes vus de cette façon depuis de nombreuses années. Et parce qu’Israël occupe toujours une partie de notre pays. »
« Mais non, car nous avons beaucoup en commun avec un pays voisin, dont le plus important est la lutte contre le terrorisme. »
« Israël peut également se porter volontaire pour améliorer nos relations avec les États-Unis, qui ont encore des forces dans notre pays, et nous devons y faire face de la manière la plus positive et la plus sympathique possible. Qui sait, peut-être qu’Israël peut se retirer et nous rendre le plateau du Golan. » (Fin de citation)
De la vue par défaut du script syrien:
« Et si vous voulez vous en débarrasser » ou « S’il vous plaît ». Remarque: si vous recherchez un message qui vous montre comment le lire, veuillez ne pas l’écrire. ولا: أمورا كثيرة تجمعنا لأن بهذه الدولة الجارة, أهمها مكافحة الإرهاب, وهي قد تتطوع لتحسين علاقاتنا مع الولايات المتحدة التي لا تزال تقيم في بلدنا , وعلينا أن نتعامل معها بما أمكن من إيجابية وتفهم . Et il arrivera en ces jours-là, qu’il y aura une assemblée solennelle au milieu de vous, et vous serez purifiés. محمد البيرق – رئيس التحرير
Une chose est claire, la déclaration du rédacteur en chef de Tishrin a été faite avec l’autorité et l’autorité de la plus haute autorité en Syrie, à savoir le président Assad lui-même, apparemment sous la pression russe. Il ne fait aucun doute que les propos du rédacteur en chef ne satisfont pas les dirigeants iraniens, qui tentent de bloquer toute tentative syrienne d’améliorer ses relations avec l’Occident en général et avec les États-Unis en particulier.
Tout semble être une série continue de signaux réciproques entre Israël et la Syrie médiatisés par la Russie. Suivre !!

איתותים מעודדים מסוריה לישראל

8 Commentaires

  1. Tout ça c’est du bla-bla pour qu’Israel rende le Golan et là « ils » peuvent toujours rêver. Taquya tout ça. Autant faire confiance à des scorpions.

  2. Israel ayant perdu de fait son allie avec le resultat de la desastreuse election americaine, la Russie de Poutine pourrait-elle etre tentee d’apparaitre, bien sur dans le cadre de son ambition permanente de domination d’une large region du Moyen-Orient, comme plus proche d’Israel ? Avec la mefiance qui s’impose, Israel pourrait peut-etre mordre a l’hamecon ? Mais, pour eviter les tuiles, il faudrait que les Israeliens se decident enfin, maintenant que la question est on ne peut plus serieuse, a confier sans arriere-pensees les renes de leur diplomatie a l’homme le plus competent, Netanyahou bien sur.

    • Vous me paraissez pas tout à fait objectif , sur que Donald Trump a été, pour Israël , completement génial maïs Biden n’est certainement pas un ennemi du pays que nous aimons .

  3. Non seulement ce n’est pas judicieux mais en plus ça serait un suicide. D’ailleurs, le mot rendre n’est pas du tout en conformité avec la réalité car cette partie contestée par bien des marionnettes qui siègent au machin truc qui a pour nom onu en petit, a été depuis des siècles une région faisant partie d’Israël.

  4. Il faut surtout pas donner le GOLAN car si plus tard une guerre est déclarée à la Syrie par un autre pays arabe ou pas, Israel est à portée de canon , c’est Déjà pas mal si Israël et Syrie ont des relations diplomatiques et économiques sans rendre le Golan cela permettra que ce pays puisse se reconstruire tout en se débarrassant du Hezbollah et iraniens qui ne cherchent qu’a Faire la guerre et imposer leur plans néfastes…..le Liban et la Syrie sont à genoux il est temps qu’ils changent de politique

  5. La normalisation a été possible avec de nombreux états arabes.
    Il y a encore un an cela tenait du miracle et pourtant c’est maintenant
    d’actualité.
    Pourquoi ne pas battre le fer quand il est chaud et de cette manière isoler
    l’Iran. Si la Syrie normalise s’en est fini de l’Iran et du Hezbollah.
    A mon avis le plus important est de se débarrasser des ennemis les plus acharnés.
    Et après il fera jour…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.