Pourquoi Michel Drucker a toujours snobé Marine Le Pen

9
4214
Animateur de l’émission populaire « Vivement dimanche », Michel Drucker a confié ce 29 janvier les vraies raisons qui l’ont motivées à ne pas inviter Marine Le Pen sur son canapé rouge…

Édouard Balladur, Laurent Fabius, Bernadette Chirac… ils ont tous eu droit à leur émission spéciale sur le canapé rouge de Michel Drucker sur France 2.

Depuis 1998, l’indétrônable animateur star du service public continue de recevoir des personnalités dans « Vivement dimanche », mais il est une femme politique qu’il a toujours snobé… Il s’agit de Marine Le Pen.

Invité ce 29 janvier sur CNews, il a expliqué les raisons (pas tout à fait) surprenantes de son choix.

« C’était injouable »

Michel Drucker a assuré : « J’avais arrêté de prendre des politiques à ce moment là. J’avais fait le tour et j’aurais eu beaucoup de mal à faire une émission qui, par définition, réunissait une famille complète (…) C’était le concept de l’émission, d’où venez-vous… Sarkozy est venu, il y avait ses parents, ses deux frères ».

Et parce que la présidente du Rassemblement National est notoirement en froid avec son paternel, Jean-Marie Le Pen, « c’était injouable » explique l’animateur. Et d’ajouter : « Vous avez vu comme la famille a explosé ».

En plus, bien sur, Michel Drucker évoque « des raisons un peu profondes » qui l’ont poussé à ne pas organiser la venue de Marine Le Pen dans son émission. Lui qui a vécu la seconde guerre mondiale caché parce que juif assure : « Venant d’où je viens, il y a eu dans ce parti (le Front National) des petites phrases qui ne sont pas oubliées ».

« J’aurais été très mal à l’aise »

En effet, à demi-mot, Michel Drucker a fait référence aux propos polémiques de Jean-Marie Le Pen sur la Shoah.

Il a plusieurs fois qualifié les chambres à gaz de « détail de l’histoire » écopant de plusieurs condamnation en justice. « Moi j’aurais été très mal à l’aise » a finalement conclu Michel Drucker.

Source Public

9 COMMENTS

  1. Shalom, je comprends parfaitement Michel Drucker, sa famille a vécu une histoire comparable à celle de ma famille, je comprends néanmoins vos interrogations, tout comme j’imagine votre souscription à l’idée ; “les ennemis de mes ennemis sont mes amis”
    Il est à mon sens des “liaisons dangereuses” qu’il est prudent d’éviter, au moins autant qu’il est dangereux de fantasmer sur des promesses électorales.. !
    Je crains en outre que notre beau pays France n’ait dépassé le point de non retour, et qu’aucune solution ne puisse venir de quelque parti politique, la crise actuelle en démontre l’évidence.
    Peut-être réviserais je mes sentiments lorsque MLP condamnera à haute voix les comportements de sa famille et des quelques nostalgiques qui hantent encore son cercle, peut-être aussi, si je l’entends condamner explicitement BDS, et l’antisémitisme trop répandu chez qui vous savez..
    Je la soutiens néanmoins dans ses visions de souveraineté Française, dans ses doutes sur cette Europe aux “frontières passoires” qui empoisonnent notre quotidien et dessinent un avenir très noir.

  2. Je trouve cela bien triste car comme le dit très bien Rosa SAHAN “Marine Le Pen n’est pas son père.”
    Le problème le plus important est que de ce fait, on entend les infos uniquement à la sauce du parti en place. Dans la publicité, vous entendez “en bien ou en mal, l’important est d’en parler”, c’est le cas en politique. Pourquoi croyez-vous que Macron veuille rencontrer les maires ? déjà que la majorité d’entre eux s’expriment avec des trémolos dans la voix car impressionnés par LE président, il garde l’attention sur lui, bilan, sa côte remonte, pourtant il joue sur les mots alors qu’il n’envisage quasi aucune modification dans l’orientation de sa politique. Tout cela au détriment du peuple. Michel Drucker offre de ce fait, une chance supplémentaire à la continuité de la politique actuelle ! Effectivement “lamentable” !
    Allez donc voir les propositions de Marine Le Pen sur son site RN, vous allez vous demander pourquoi ce n’est pas elle la Présidente !

  3. En ce qui concerne la famille drucker, je me souviens de la nièce marie, lorsqu’elle présentait le journal télévisé, avait toujours vers la fin du journal, des mots de compassion pour les otages « français » soit: «n’oublions pas les otages français » dont la plupart avaient la double nationalité en se permettant de citer leurs noms. Par contre aucun mot concernant l’otage Franco Israélien qui était l’otage du hamas.
    Certes il fallait être prudents sur le sujet, puisqu’on avait en mémoire l’assassinat des 80 parachutistes français par le Hezbollah. Bien que cela soit impardonnable, la peur et le commerce, peuvent produire des personnages atteints par le syndrome de Stockholm et ce ne sont pas des paroles dans le vent, car les frères musulmans, le hezbollah et le hamas, sont désignés en tant que terroristes par la plupart des pays Arabes, alors qu’ils sont les bienvenus en france. En ce qui concerne le nucléaire iranien, il est plus que certain avec les documents récupérés (5OO kilos) en plein centre de Téhéran, par les services secrets Hébreux, que la recherche pour la bombe continue de plus belle. Malgré tout macron continue le commerce avec les perses.

  4. Tout à fait d’accord avec Rosa Sachan. Lorsqu’il y a des manifs contre Israël, ce ne sont pas les partisans de Marine qui hurlent « Juifs dehors, à mort les Juifs », ils s’agit de gauchistes et de la racaille des banlieues. Si Marine était antisémite, je doute fort qu’elle aurait un compagnon Juif. Une erreur monumentale de la part du CRIF, dont les dirigeants semblent avoir des œillères et des boules quies dans les oreilles. Lors de manifestations en faveur de victimes Juives, ces dirigeants laissent participer des personnages plus que douteux, alors qu’ils éjectent de vrais partisans d’israël, comme Marine et l’avocat Me . J’ajouterai qu’en ce concerne l’assainat du jeune Halimi, lors de la manifestation, mouloud aounit, ex président « soit disant contre le racisme » s’est permis de chasser Philippe de Villiers, un véritable ami des Juifs et d’israël, en présence du président du CRIF.

  5. C’est toujours comme ça avec les gens de gauche. Ils préfèrent regarder toujours derrière eux.
    Et Michel Drucker il en pense quoi des gôchistes qui déversent leur haine contre Israël?
    Marine Le Pen n’est pas son père. C’est la seule qui avait condamné en son temps le massacre de Sarah Halimi. Mais les amis de Monsieur Drucker ne voulaient pas en parler nous étions en pleine période électorale. LAMENTABLE
    ROSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.