Pourquoi les images de 40 anti-Trump à Tel Aviv ont fait le tour du monde

3
373

Pour les médias traditionnels, une image est bonne à prendre si elle entre dans le narratif visé. Ainsi, la mode est à en faire des tonnes pour montrer « l’indignation du monde » contre le décret d’interdiction du territoire américain aux ressortissants de 7 pays musulmans.

Ainsi, en dépit d’avoir attiré seulement une petite quarantaine de personnes, les médias ont été très intéressés par une petite protestation en dehors de l’ambassade des États-Unis à Tel-Aviv contre l’arrêt temporaire du président Donald Trump sur les réfugiés.

Voici quelques-uns des gros titres sur la minutieuse protestation:

L.A. Times: « Les manifestants à Tel-Aviv comparent l’arrêt limitant l’immigration à la politique menée avec les réfugiés israéliens. »

Jerusalem Post: « Les Israéliens protestent contre l’interdiction du territoire voulue par M. Trump, citant l’histoire des réfugiés juifs ».

I24 News: « Les manifestants se battent contre les Etats-Unis, les politiques d’Israël en matière de réfugiés et d’immigration ».

Times of Israel: « A Tel-Aviv, les activistes entendent des échos de la politique israélienne dans l’interdiction des réfugiés de M. Trump ».

L’article du L. A. Times a également été repris par Yahoo! News.

En dépit des titres, les articles eux-mêmes ne pouvaient pas cacher la petite taille de la manifestation, ce qui a suscité des questions sur la raison pour laquelle les médias d’information ont choisi de monter en épingle ce non-événement…

coolamnews

3 COMMENTS

  1. pourquoi ?
    il n’y a plus de crédit, plus de sous.
    ceux qui organisent la diffamation d’Israël ont fait à l’économie, seulement 40 personnes à payer pour une mascarade.

  2. les médias!!!!!
    Si ils pensent faire comme en france la pluie et le beau temps, avec Trump ils se trompent et ils vont s’en rendre compte(douloureusement) avec le temps

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.