Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah

Salve de roquettes dans le nord ‒ Pourquoi le Hezbollah a visé seulement des champs?

Suite aux répliques d’Israël, le Hezbollah ne peut rester sans réagir vis à vis de l’Iran, car c’est nécessaire du point de vue de l’organisation et sa continuité.

Cette organisation terroriste fonde sa doctrine sur le fait qu’il défend le Liban et la «victoire divine» en 2006 est l’une des pierres angulaires de leur doctrine, dont le 15e anniversaire de la même «victoire» de 2006 se rapproche ….

Si l’organisation terroriste n’avait pas réagi aux répliques de Tsahal  (plus de 100 obus des chars de Tsahal) avant le discours de Nasrallah, cela aurait terni son image. Nasrallah ne peut pas se le permettre et a donc tiré mais pas vers la population car le pays ne peut faire face à une guerre contre Israel aujourd’hui…

Entre temps, Israël signale que la direction générale n’est pas l’escalade vers une guerre dans le nord. Le cabinet de sécurité ne devrait pas se réunir, ni même une discussion d’évaluation de la situation avec le Premier ministre.

Au niveau politique, on pense qu’aucune nouvelle escalade n’est attendue dans la situation, et le Hezbollah ne s’y intéresse pas non plus.

Déclaration ce samedi soir de Nassrallah après les attaques dans le nord: «Nous n’avons pas peur de la guerre avec Israël, et nous y sommes tout à fait prêts».

 Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, s’est exprimé aujourd’hui à l’occasion du 15e anniversaire de la deuxième guerre du Liban et dans le contexte de l’escalade contre Israël.

«Israël a fait un mauvais calcul et pense que leur frappe aérienne seront sans réponse. Nous sommes assez courageux pour assumer la responsabilité de nos actes».

Il a ajouté: «Je salue tous ceux qui nous ont soutenus pendant les années de lutte contre l’ennemi israélien. Notre principale responsabilité aujourd’hui est de préserver les acquis de la résistance. Notre plus grande réussite stratégique est la Seconde Guerre du Liban. Depuis lors, Israël n’a pas envoyé des frappes aériennes sur le territoire libanais. Les 15 dernières années au Liban ont été aussi sûres et calmes telles qu’elles l’ont été depuis 1948».

Il a ajouté qu’«Israël a peur d’attaquer le Liban à cause des conséquences internes de la guerre et aussi à cause de son armée. Israël craint plus que jamais pour son existence à cause de ce qui se passe en Palestine et de l’intensification de l’axe de résistance».

En outre, il a évoqué l’attaque du véhicule de lancement à Kfar Shuaia par les druzes du Liban et a déclaré que «c’est un incident malheureux et honteux». Nasrallah s’est adressé aux habitants de Shawiya et de Hatzbia et a déclaré que «si nous pouvions nous lancer dans la même zone depuis des concentrations chiites ou depuis nos maisons, nous ne le ferions pas depuis votre région».

Comme vous vous en souvenez peut-être, les habitants druzes du village du sud du Liban ont pris le contrôle du lance-roquettes à plusieurs canons de l’organisation terroriste, malgré les protestations des terroristes présents sur les lieux, et l’ont remis à l’armée libanaise.

Plus de dix roquettes ont été tirées par le Hezbollah sur le territoire israélien. L’organisation terroriste a publié hier une brève déclaration dans laquelle elle revendique la responsabilité de la fusillade sur les hauteurs du Golan et met Israël en garde contre une riposte.

Nasrallah a ajouté dans son discours: «Le but de l’action de représailles de l’escouade ‘Ali Kamal Muhsin’ (une escouade, qui, comme mentionné, a été créée au nom de l’un des membres du Hezbollah tué par Tsahal) – était de tuer un soldat israélien, mais les circonstances n’ont pas été propices».

Et la situation dans le nord ?

Selon le journaliste Nir Dvori , le calme dans le nord pourrait changer après des années de silence car quelque chose est en train de changer. La détérioration de la réalité sécuritaire ces derniers mois rapproche la possibilité que nous entrions dans des jours de combat dans un avenir proche. Si cela se matérialise, Israël tentera d’établir de nouveaux accords avec le Liban et le Hezbollah profitera des dommages causés aux organisations palestiniennes pour attaquer Israel.

Pendant son discours, il y a eu des affrontements au nord du Liban avec l’armée libanaise.

JForum ‒ Infos Israel-news ‒ Divers

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.