Pour John Kerry le CDH a un parti pris contre Israël

2
225
crédits/photos : JUSTIN TALLIS (POOL/AFP) Le secrétaire d'Etat américain John Kerry le 16 octobre 2016 à Londres
Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a vivement critiqué la position du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies envers Israël dans un communiqué, suite à la réélection des Etats-Unis comme membre de l’institution samedi.

“Bien que des défis importants demeurent, notamment mettre fin à la focalisation excessive et partiale du Conseil à l’égard Israël, nous nous réjouissons de coopérer avec les autres membres (du Conseil) pour répondre aux préoccupations concernant les droits de l’homme, les faire progresser dans le monde entier, et s’assurer que le Conseil réalise pleinement son objectif”, a-t-il déclaré.

Kerry s’exprimait à New York après l’élection par l’Assemblée générale de l’ONU de 14 nouveaux membres du Conseil.

Parmi les autres pays élus ou réélus vendredi figurent les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Brésil, la Chine, l’Egypte, l’Irak, l’Afrique du Sud, Cuba, le Japon ou la Tunisie.

Ils prendront leur siège en janvier 2017 pour trois ans.

Israël est le seul pays qui se retrouve, de façon permanente sur l’ordre du jour du conseil.

Les débats concernant l’Etat juif sont souvent le théâtre d’invectives anti-israéliennes de la part des Etats-membres arabes et musulmans.

L’an dernier, l’ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies à Genève, Eviatar Manor, avait affirmé que le conseil condamnait de façon “obsessionnelle” et répétitive les politiques israéliennes, même si des violations à grande échelle contre les droits de l’homme se produisent quotidiennement dans le reste du monde.

Manor avait souligné qu’aucun autre pays ne reçoit d’attention comparable de la part du Conseil, en dépit du fait que des millions de personnes dans le monde sont victimes de violentes atteintes aux droits de l’Homme.

Il a averti que si le Conseil continuait à ignorer ces violations dans d’autres pays et se concentrait uniquement sur Israël, l’institution deviendrait illégitime aux yeux de la communauté internationale.

I24 News

2 COMMENTS

  1. C’est marqué dans la torah on parlera de vous tout le temps plus que tout autres peuples , alors rien de nouveau ,un petit peuple de 6,5 millions de juifs en Israel plus 6,5 dans le reste du monde au total 13 à 14 millions ,et plus de 7milliards dans le monde on ne trouve qu’Israël a parler , et condamné il faudra déduire que les juifs doive être la lumière du monde comme il est écrit .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.