Porte de Damas: les violences arabes se poursuivent

Le scènes se suivent, se ressemblent et suivent attentivement les messages diffusés tant par le Hamas que par l’Autorité Palestinienne. Des groupes de voyous arabes ont à nouveau provoqué des troubles à l’ordre public à la Porte de Damas à Jérusalem et ont notamment attaqué des policiers et des autobus à coups de pierres. Les policiers ont tenté de disperser les émeutiers avec des moyens de dispersion de manifestations. Au moins 22 émeutiers ont été arrêtés ont été arrêtés, qui se rajoutent aux dizaines d’autres arrestations effectuées ces dernières semaines. Malheureusement, la plupart d’entre eux sont rapidement relâchés.

Dans un communiqué, la police a fait savoir : « Nous continuerons à agir avec une poigne de fer contre les contrevenants à la loi, mineurs ou majeurs, qui tenteront de porter atteinte aux forces de sécurité ou aux forces de l’ordre ainsi qu’aux civils (juifs) qui passent dans ce secteur ».

Malheureusement, entre les communiqués fermes et les réalités sur le terrain, il y a parfois une différence nette, due notamment au fait que la police ne peut pas (ou n’ose pas) user de toute la force nécessaire contre les émeutiers arabes, comme le ferait la police dans tout autre pays, en raison de la configuration politique « délicate » de la coalition gouvernementale.

Photo Olivier Fitoussi / Flash 90

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.