Accueil France Pécresse : fermer toutes les mosquées de complaisance

Pécresse : fermer toutes les mosquées de complaisance

1665

Valérie Pécresse  « Il faut frapper vite et fort […] on doit fermer toutes mosquées qui ne condamneraient pas clairement et publiquement ce crime abjecte »

 

 

——

Professeur décapité. Valérie Pécresse réclame « des cellules police-justice » pour profs et élèves

La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse demande la création de « cellules police-justice » pour qu’enseignants et élèves puissent faire des « signalements » en cas de menace, après la décapitation d’un professeur dans les Yvelines.

Valérie Pécresse dans le « Grand rendez-vous » Europe 1 / Cnews / Les Echos, le 18 octobre 2020.
Valérie Pécresse dans le « Grand rendez-vous » Europe 1 / Cnews / Les Echos, le 18 octobre 2020. | CAPTURE D’ÉCRAN EUROPE 1

 

Samuel Paty a été décapité, vendredi 16 octobre, pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, un « attentat islamiste caractérisé » dénoncé par Emmanuel Macron.

Selon Valérie Pécresse (ex-LR), il va falloir frapper très vite, très fort, il va falloir assurer la protection de nos enseignants. Et ce n’est pas l’Éducation nationale qui arrivera à le faire, c’est la police et la justice, a déclaré la présidente de la région Ile-de-France, ce dimanche 18 octobre, dans le Grand rendez-vous Europe 1 / Cnews / Les Echos.

C’est pour cela que je demande une cellule police-justice de signalement pour nos enseignants, dès qu’ils font l’objet de menaces, de pressions de la part des élèves ou de leur famille, a-t-elle poursuivi.

 

« Éviter le ‘pas de vague’ »

Ces cellules devraient aussi être à la disposition des élèves, a précisé la présidente du conseil régional d’Ile-de-France, rappelant le cas de Mila, adolescente harcelée pour avoir critiqué l’islam sur les réseaux sociaux.

Il s’agit d’éviter le ‘pas de vague’, a-t-elle souligné en référence au mouvement des professeurs qui s’estiment lâchés par leur hiérarchie lors d’incidents liés à l’islam.

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué dans le JDD travailler à une stratégie de riposte encore plus ferme, plus rapide et plus efficace quand un enseignant subit des menaces.

« Faire reculer l’islamisme »

Au-delà, Valérie Pécresse juge qu’il faut faire reculer l’islamisme, aujourd’hui il est dans nos écolesIl faut assumer des principes très forts et dès la rentrée le lundi 2 novembre, il devrait y avoir une journée pédagogique entièrement consacrée à la liberté d’expression dans chaque classe, pour pouvoir parler du droit de caricaturer et montrer des caricatures.

En outre, on doit interdire toute association qui se réclame de l’islam et qui ne condamnerait pas publiquement ce crime abject commis vendredi, prône la présidente de région. De même on doit fermer toute mosquée qui ne condamnerait pas clairement cette décapitation.

La responsable de droite renvoie dos à dos extrême droite et extrême gauche sur ces questions. Le Rassemblement national serait plus crédible […] si à chaque fois qu’on propose une solution (ses représentants) ne votaient pas contre, affirme Valérie Pécresse. Quant à LFI, ses élus ont attaqué la charte de la laïcité au conseil régional, a pointé l’ancienne ministre.

ouest-france.fr

VALÉRIE PÉCRESSE SOUHAITE UNE JOURNÉE CONSACRÉE À LA LIBERTÉ D’EXPRESSION DANS TOUTES LES ÉCOLES

Valérie Pécresse juge que l'islamisme est aujourd'hui présent «dans nos écoles». Valérie Pécresse juge que l’islamisme est aujourd’hui présent «dans nos écoles».[CHARLES PLATIAU / POOL / AFP]

Après le sauvage assassinat de Samuel Paty, un professeur des Yvelines, pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, Valérie Pécresse a réclamé ce dimanche qu’une journée consacrée à la liberté d’expression ait lieu dans toutes les écoles après les vacances de la Toussaint.

«A la rentrée, le lundi 2 novembre, il devrait y avoir une journée pédagogique entièrement consacrée à la liberté d’expression dans chaque classe, à chaque niveau scolaire, dans chaque ville, dans chaque quartier», a appelé la présidente (ex-LR) de la région Ile-de-France, invitée du Grand Rendez-vous CNEWS/Europe 1/Les Echos.

Une journée durant laquelle les professeurs pourraient «parler du droit de caricaturer et montrer des caricatures», a expliqué la présidente du mouvement Libres !. C’est ce qu’avait fait récemment Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie dans un collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). A l’occasion d’un cours d’éducation civique et morale sur la liberté d’expression, il avait montré à ses élèves de 4e des caricatures du prophète musulman publiées par Charlie Hebdo, ce qui lui avait valu des critiques de certains parents d’élèves et même une plainte de l’un d’entre eux.

«FAIRE RECULER L’ISLAMISME»

Ce n’est qu’en assumant «des principes très forts» que l’on pourra «faire reculer l’islamisme», qui est aujourd’hui «dans nos écoles», a jugé Valérie Pécresse. «L’objectif aujourd’hui, c’est que ce combat, cette guerre contre l’islamisme doit se mener dans chaque classe. Il n’y a pas une école à deux vitesses, une école dans laquelle on peut parler de tout et une école dans laquelle on ne peut parler de rien», a-t-elle clamé.

La présidente de la région Ile-de-France a repris ainsi la proposition de Manuel Valls, évoquée plus tôt dans la même émission dimanche matin. «La meilleure manière de protéger les enseignants, l’école et l’avenir de nos enfants (…), c’est qu’au lendemain de la rentrée scolaire, après les vacances de la Toussaint, partout dans ces cours d’histoire-géo, en 4e, en 3e, au lycée, on montre ces caricatures, celles de Charlie Hebdo, on organise un grand débat dans l’école», a déclaré l’ancien Premier ministre socialiste.

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Forceetjustice

Valerie Pecresse est une hypocrite et une menteuse ! Elle a démarché la Mosquée de Pantin pour avoir les voix des islamistes, elle a engagée, et c’est elle qui le dit sur son site tweeter, le financement de la restauration de la Casbah d’Alger avec l’argent du contribuables français ! Pecresse est indirectement ou peut-être même en toute conscience une collaboratrice de l’islamisme en France !

https://twitter.com/vpecresse/status/1074359057690058758?lang=fr

alexandra

Il y a près de 250 mosquées salafistes en France. Les autorités ont réussi péniblement à en faire fermer 7. C’est dire si on est loin du compte….

Jg

Je nè sais pas ce qu est une mosquee de complaisance ? Quelle difference avec une mosquee pas complaisante .?
Merci pour l originalite .
Peut etre les mosquee militantes ?

Richard MALKA

Fermer surtout la gueule de tout ces politiques de complaisance…..Ce sera comme pendant le confinement on pourra réapprendre à écouter le chant des oiseaux.

Rosa SAHSAN

Madame Pécresse ferait bien de se montrer discrète. Lorsque le RPR puis L’UMP et maintenant LR était aux responsabilités, Monsieur Fillon avait inauguré une mosquée accompagné d’une fillette complètement voilée. Alors on se tait lorsque l’on est dirigé par des incapables.
ROSA