Workers at the Al Jazeera offices in Jerusalem on June 13, 2017. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption ***
L’audience internationale d’Al-Jazeera est gigantesque, ce qui rend encore beaucoup plus graves les fausses informations et les calomnies diffusées par cette chaîne concernant Israël.

Par Shraga Blum

Source : LPH

Cette fois-ci, la chaîne qatarie a une nouvelle fois activé le fantasme du « Juif tueur d’enfants », véhiculé depuis le Moyen-Age par l’antijudaïsme chrétien et repris de plus belle par la propagande ‘palestinienne’ et islamique actuelle.

Lors d’un « reportage » sur les « crimes de guerre » israéliens, Al-Jazeera a diffusé une « interview » qui vise à prouver qu’Israël pratique une politique systématique d’assassinats d’enfants.

Le « témoignage-choc » diffusé lors de l’émission montrait une jeune fille ukrainienne disant avoir servi dans Tsahal et affirmant qu’elle avait tué des civils arabes palestiniens, dont des enfants, sur ordres de ses supérieurs. Le titre de l’interview de cette jeune fille était: « Une soldate israélienne accepte de témoigner ». La jeune femme disait notamment qu’elle s’était sentie mal la première fois qu’elle avait commis ces actes mais qu’elle le referait si cela se présentait.

« Je ne saurais dire combien de civils j’ai tué », disait-elle également lors de cette émission. La caméra dans l’émission montre le visage horrifié des spectateurs.

Le quotidien israélien Yediot Aharonot avait décidé de diligenter une enquête de son côté, qui a montré que cette interview était un faux. La « soldate israélienne » était en fait une jeune fille ukrainienne qui participait à une émission de télé-réalité en 2013 dont le principe consiste à raconter une histoire en se prêtant à l’épreuve du détecteur de mensonges!

Les services ukrainiens de sécurité ont confirmé que cette jeune fille avait menti lors de l’émission et qu’elle n’avait jamais servi dans l’armée israélienne.

Al-Jazeera le savait, mais a sciemment choisi de diffuser ce passage afin de faire croire qu’il s’agissait d’une ancienne soldate de Tsahal ayant commis des crimes de guerre sur ordres.

Le directeur du Bureau gouvernemental du journalisme, Nitzan ‘Hen a contacté la direction d’Al-Jazeera en Israël pour avoir des explications sur cette diffusion alors qu’il était établi qu’il s’agissait d’un faux. Cette honteuse attitude confirme le besoin de fermer les bureaux d’Al-Jazeera en Israël comme le souhaitent le Premier ministre Binyamin Netanyahou et le ministre de la Communication Ayoub Kara.

Vidéo:

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=zb5R1_Z6fhc?ecver=2]

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

 

2 Commentaires

  1. Un nouvel avatar de Pallywood, qui surgit telle une éruption de furoncles. « Fermer cette chaîne…et leur mettre un procès aux fesses ». Vous rêvez: Charles Enderlin a poursuivi sa carrière nauséabonde pendant 15 ans, a été décoré de la légion d’honneur, et a pris sa retraite en persistant à nier son mensonge – avec l’approbation des bobos keffié israéliens et français.

  2. Non seulement il faut fermer cette chaine qui n’est qu’un dévidoir à mensonges et à propagande haineuse, mais il faut leur mettre un procès aux fesses !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.