Nasrallah a menacé de faire exploser Israël avec les mêmes produits chimiques que ceux impliqués dans l’explosion de Beyrouth

Le Hezbollah a également cherché à importer du nitrate d’ammonium via la Syrie en le faisant passer sous l’influence du ministère libanais de l’Agriculture

Le chef du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah s'adresse à ses partisans lors d'une apparition publique lors d'une procession religieuse (crédit photo: AZIZ TAHER / REUTERS)
Le chef du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah s’adresse à ses partisans lors d’une apparition publique au cours d’une procession religieuse (crédit photo: AZIZ TAHER / REUTERS)

Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a menacé, par le passé, de détruire Israël en provoquant une explosion massive dans le port de Haïfa grâce à l’utilisation des réservoirs d’ammoniac qui, selon lui, garantiraient comme une explosion «nucléaire». En outre, le Hezbollah aurait cherché à acquérir du nitrate d’ammonium via la Syrie depuis 2009 et aurait tenté d’infiltrer ses hommes de main au ministère de l’Agriculture du Liban pour le faire, selon des câbles diplomatiques divulgués.

Les images d’archives ont circulé à la suite de l’explosion massive au Liban qui a fait plus de 100 morts et 4 000 blessés et fait des centaines de disparus. Elle illustre la stratégie terroriste du Hezbollah visant à cibler des civils pour commettre des meurtres de masse, malgré l’affirmation de l’organisation selon laquelle elle «résiste» à Israël en défendant le Liban (preuve en est!).

Une source citée dans un des câbles diplomatiques divulgués et d’autres rapports a noté que l’approvisionnement du Hezbollah de certains matériaux explosifs avait été interrompu au cours de la dernière décennie. Le Hezbollah aurait également cherché à obtenir du nitrate d’ammonium via la Syrie, en en rapportant des milliers de tonnes de Homs. Le Hezbollah a cherché à dominer le ministère de l’Agriculture au Liban depuis 2009 pour mettre la main sur ce matériel détonnant.

Le 16 février 2016, Nasrallah a également déclaré que l’ammoniac était stocké à Haïfa et qu’il y avait 15 000 tonnes de gaz à Haïfa et que des explosions pourraient causer la mort de dizaines de milliers de personnes. «L’expert a ajouté que c’était exactement comme une bombe nucléaire. En d’autres termes, le Liban dispose d’une bombe nucléaire! Ce n’est pas une exagération. » Nasrallah a ri en disant cela dans la vidéo, notant que le Hezbollah s’est abstenu de frapper ces stocks d’ammoniac pendant la guerre de 2006.

Nasrallah a déclaré à son auditoire qu’avec plusieurs missiles, son groupe terroriste pouvait déclencher l’embrasement de l’ammoniac avec le même impact qu’une arme nucléaire. Il a dit qu’il avait consulté des experts et que 800 000 personnes seraient touchées et des dizaines de milliers tuées. En février 2017, il a prononcé un autre discours mentionnant l’ammoniac stocké à Haïfa. Sur la chaîne Al-Mayadeen, il a déclaré qu’une décision avait été prise «il y a plusieurs jours, selon laquelle les réservoirs de stockage d’ammoniac devaient être vidés». Il a affirmé que c’était parce que la «résistance» avait parlé des réservoirs de stockage.

«De plus, il y a un navire qui apporte l’ammoniac et l’a distribué à l’installation de Haïfa et j’ai dit que l’installation de Haïfa est l’équivalent d’une bombe nucléaire, mais le navire qui transporte de l’ammoniac vers la Palestine occupée correspond à cinq bombes nucléaires», a dit Nasrallah en 2017.

Les images des discours qui ont été révélés après l’explosion de nitrate d’ammonium qui a été mal stocké pendant des années dans le port de Beyrouth suggèrent que le Hezbollah a étudié l’utilisation de l’ammoniac comme accélérateur qui multiplierait de façon exponentielle la puissance de ses missiles. Il se peut que le Hezbollahse sopit servi de l’entrepôt de Beyrouth et des navires qui livrent ce produit chimique comme d’un laboratoire in vivo, prêt à l’utilisation contre son ennemi juré : Israël. Le nitrate d’ammonium est couramment utilisé dans les engrais, mais peut également être utilisé dans les explosifs.

« L’expérience » à grande échelle n’a pas apporté les résultats escomptés, en termes de cible…

Adaptation : Marc Brzustowski

1 COMMENTAIRE

  1. Seul le Hezbollah est responsable de ce crime .

    Il est victime de sa haine contre Israël .

    Il faut le détruire pour le bien de toute la région .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.