Netanyahu juge “scandaleux” des propos du Premier ministre polonais

1
306

La Pologne et Israël sont engagés dans une vive passe d’armes verbale depuis le vote d’une loi polémique à Varsovie.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a jugé, samedi 17 février, “scandaleux” des propos de son homologue polonais sur les “auteurs juifs” de la Shoah. Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki défendait la récente loi controversée punissant ceux qui établiraient une responsabilité polonaise dans l’Holocauste.

Mateusz Morawiecki était interrogé en Allemagne par un journaliste israélien, Ronen Bergman, qui demandait s’il serait puni en Pologne en racontant l’histoire de membres de sa famille déportés après avoir été dénoncés à la Gestapo par leurs voisins polonais durant la Seconde Guerre mondiale.

“Des auteurs juifs” de la Shoah

“Ce ne sera pas puni, ce ne sera pas considéré comme criminel que de dire qu’il y avait des auteurs polonais (du génocide juif), tout comme il y avait des auteurs juifs, des auteurs ukrainiens ou allemands”, a dit Morawiecki en anglais lors de la Conférence de Munich sur la sécurité.

“Bien sûr qu’il n’y aura pas de poursuites contre les gens qui disent qu’il y avait des auteurs polonais, car il y en avait. Mais nous ne pouvons mélanger auteurs et victimes car ce serait une insulte envers tous les Juifs et tous les Polonais qui ont tant souffert pendant la Seconde Guerre Mondiale”, a-t-il ajouté.

Benjamin Netanyahu, également présent à la Conférence de Munich sur la sécurité, a qualifié les propos de son homologue polonais de “scandaleux”. “Il y a un problème lié à une incapacité de comprendre l’Histoire et un manque de sensibilité face à la tragédie de notre peuple”, a-t-il déclaré dans un communiqué de ses services.

Les applaudissements de la salle

Benjamin Netanyahu a ajouté qu’il avait l’intention de s’entretenir immédiatement de ce sujet avec Mateusz Morawiecki.

Noa Landau, du journal israélien Haaretz, a réagi sur Twitter en dénonçant des propos “scandaleux”, accusant par ailleurs la salle, qui avait applaudi la question du journaliste, de rester silencieuse face à la réponse du dirigeant polonais.

Ronen Bergman a lui relevé sur Twitter que “la réaction (du Premier ministre polonais) était incroyable”.

 

The video of the debate: https://www.securityconference.de/en/media-library/munich-security-conference-2018/video/statements-by-mateusz-morawiecki-and-sebastian-kurz/ 
my question time-code 23:22@MorawieckiM PM answer saying that during WWII there were “Polish perpetrators as well as Jewish perpetrators” start at Time Code: 28:34 https://twitter.com/RobertMackey/status/964928124105515009 

Statements by Mateusz Morawiecki and Sebastian Kurz

Mateusz Morawiecki (Prime Minister of the Republic of Poland) and Sebastian Kurz (Federal Chancellor of the Republic of Austria).

securityconference.de

Le HuffPost

1 COMMENT

  1. La Pologne file un très mauvais coton et ses dirigeants sont des ignares.
    De toute façon ce pays est truffé d’antisémites et tout le monde le sait. Ils auront bon essayer de le cacher, plus ils voudront effacer la tâche, plus elle se verra ….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.