La pétition appelant à l’arrestation de Netanyahu a atteint son objectif

Benyamin Netanyahou doit se rendre à Londres cette semaine pour s’entretenir avec David Cameron


Une pétition mise en ligne sur le site officiel du Parlement britannique, appelant à l’arrestation du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à son arrivée à Londres cette semaine, pour crimes de guerre, a rassemblé samedi matin 100.000 signatures, atteignant ainsi l’objectif lancé un mois plus tôt.

Toute pétition qui réussit à recueillir plus de 1.000 signataires impose une réponse officielle du Parlement britannique. La pétition, qui compte plus de 100.000 signatures pourra donc faire l’objet d’un débat parlementaire.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou doit se rendre à Londres cette semaine pour s’entretenir avec son homologue britannique David Cameron.

Les deux premiers ministres discuteront des questions régionales et en particulier de l’accord iranien. David Cameron a révélé à Aroutz 2 qu’il avait prévu de s’exprimer sur la situation à Gaza, sur la guerre civile en Syrie et sur les pourparlers entre Israël et les Palestiniens.

“Benyamin Netanyahou doit tenir des pourparlers à Londres en septembre,” souligne la pétition.” En vertu du droit international, il devrait être arrêté pour crimes de guerre à son arrivée au Royaume Uni pour le massacre de plus de 2000 civils en 2014.”

“Les relations entre le Royaume Uni et Israël sont plus étroites que jamais, comme en témoignent les statistiques sur les relations commerciales, lesquelles ont doublé au cours des dernières années, et de la coopération dans les domaines académique, culturel et scientifique des deux pays”, a déclaré dans un communiqué le ministère.

Toute personne peut initier une pétition sur le site du Parlement britannique. Le gouvernement britannique a réagi dimanche à la pétition électronique

“Selon la loi britannique et internationale, les dirigeants de gouvernements étrangers en visite, comme le premier ministre Netanyahu, disposent de l’immunité contre toute procédure judiciaire et ne peuvent être arrêtés ni détenus”, a indiqué le gouvernement.

“Nous condamnons la tactique terroriste du Hamas qui a tiré des roquettes sur Israël, construit des tunnels pour enlever et tuer des gens et a refusé à maintes reprises de décréter un cessez-le-feu. Israël, comme tout autre pays, a le droit de garantir sa sécurité et ses citoyens ont aussi le droit de vivre sans craindre les attaques. Le Royaume-Uni a appelé Israël à tout faire pour éviter les victimes civiles et à faire preuve de retenue”, a ajouté le gouvernement.

I24 – Rectifié par JForum.fr

Des sites non juifs, semblent être moins critiques que certains sites israéliens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.