Le 29 octobre 2015, la milice Tahrir Homs (« Libérez Homs »), qui opère dans la zone au nord de la ville et appartient à l’Armée syrienne libre (ASL) opposée au régime syrien, a annoncé avoir créé un centre d’entraînement militaire près de Homs, où ses officiers pourront former autant de combattants que possible sur les méthodes de l’armée russe.

Tahrir Homs, qui réunit sept milices, a été fondée en septembre 2014, pour libérer des mains du régime d’Assad la ville et la région nord et unir toutes les forces qui combattent le régime. Elle comprend plus de 120 officiers expérimentés qui ont fait défection de l’armée du régime. [1] 

Fin juin 2015, elle a fondé le Conseil consultatif militaire, dont la tâche est de ‘réunir des informations de la manière la plus efficace, préparer des cartes militaires et coordonner ses forces avec les différentes forces révolutionnaires’. »[2] 

L’objectif de la base d’entraînement : former des officiers, enseigner les doctrines de guerre et étudier le déploiement militaire russe en Syrie

Le communiqué annonçant la création de cette base militaire énumère ses objectifs :

« 1. Former des équipes d’officiers pour diriger les batailles ;

2. Améliorer les connaissances, l’expertise et les aptitudes militaires des différents officiers ;

3. Enseigner des plans militaires fondés sur l’expérience acquise au cours des batailles précédentes contre le régime [d’Assad] et mettre en pratique [cette expérience].

4. Fournir aux recrues toutes les nouvelles informations concernant le déploiement militaire russe en Syrie et les nouvelles armes russes, leur utilisation et leur signification.

5. Former les officiers qui font défection [de l’armée syrienne] au moyen de cours intensifs, pour leur permettre d’accéder à des grades plus élevés… »

Le communiqué informait aussi que la base servirait à toutes les factions rebelles intéressées. [3]    

Le communiqué annonçant la création de la base (homs-l-m.com, 29 novembre 2015) 

Des responsables de Tahrir Homs : la base proposera différents cours, y compris sur le tir de précision et les opérations suicides

Selon l’officier en charge de l’information de Tahrir Homs, Suhaib Al-Ali, la base a déjà annoncé son premier cours sur le « combat en petits groupes », qui traitera de la « perturbation et de la destruction du ravitaillement de l’ennemi et des lignes d’évacuation et de l’obtention d’un renfort d’artillerie et balistique ». [4] Le capitaine Rashid Al-Horani, l’un des officiers supérieurs de la milice, a affirmé que la base était placée sous la direction du lieutenant-colonel Imad Shahoud et qu’elle comportait une équipe de 20 officiers. Et d’ajouter que, en sus des cours sur le combat en petits groupes, il y aurait des cours sur le tir de précision, l’entretien des armes et les opérations suicides, l’objectif principal de l’installation étant de former des groupes de combattants prêts à se sacrifier pour attaquer les forces et les milices du régime. [5] Ci-dessous, des photos des recrues dans la base militaire : [6] 

Tahrir Homs a également produit une vidéo sur la base militaire, ses objectifs et l’entraînement qu’elle dispense. [7]

Pour la visionner, cliquez ci-dessous :

Notes :

[1] Aljazeera.net, 4 septembre 2014, homs-l-m.com, 30 novembre 2015

[2] Homs-l-m.com, 30 novembre 2015

[3] Homs-l-m.com, 29 novembre 2015

[4] Enabbaladi.org, 1er décembre, 2015

[5] Allforsyria.info, 30 novembre 2015

[6] Enabbaladi.org, 1er décembre 2015

[7]Youtube.com/watch?v=TEfpx92SjHg, 29 novembre 2015

MEMRI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.