Les pays du G7 expriment leur soutien à l’autodéfense d’Israël

Mais ils appellent à des « pauses humanitaires » dans la guerre menée par Tsahal contre le Hamas.

Les ministres des Affaires étrangères du Groupe des Sept ont condamné mercredi le massacre de 1 400 personnes par le Hamas le 7 octobre, ont exprimé leur soutien au droit d’Israël à l’autodéfense et ont appelé à des « pauses humanitaires » dans la guerre pour permettre à l’aide d’entrer dans la bande de Gaza.

Les hauts diplomates des États-Unis, de Grande-Bretagne, de France, d’Allemagne, d’Italie, du Canada et du Japon « ont souligné le droit d’Israël à se défendre et à défendre son peuple conformément au droit international alors qu’il cherche à empêcher une répétition » du massacre du Hamas.

Ils ont également appelé à « des pauses humanitaires pour faciliter l’assistance urgente, les mouvements de civils et la libération des otages ».

La déclaration commune sur la guerre entre Israël et le Hamas , publiée à l’issue de réunions à Tokyo, appelle la République islamique d’Iran « à s’abstenir de fournir un soutien au Hamas et de prendre d’autres mesures susceptibles de déstabiliser le Moyen-Orient, y compris un soutien au Hezbollah libanais et à d’autres organisations non gouvernementales ». acteurs étatiques, et à user de son influence auprès de ces groupes pour apaiser les tensions régionales.

Il a également dénoncé « la montée de la violence extrémiste contre les Palestiniens », qui est « inacceptable, compromet la sécurité en Cisjordanie et menace les perspectives d’une paix durable ».

Le communiqué ne fait pas mention du terrorisme palestinien en cours en Judée-Samarie.

Mardi, les forces israéliennes ont déjoué une attaque terroriste au terminal de Qalandiya, près de Jérusalem .

Selon la police, une Palestinienne drapée dans un drapeau du Hamas et armée d’un couteau a été abattue par les forces de sécurité israéliennes après avoir ignoré l’ordre de s’arrêter.

Mardi également, un individu masqué et armé d’un couteau a tenté de pénétrer dans la ville d’Ofra, dans le sud de la Samarie. Le suspect s’est enfui vers le village palestinien d’Ein Yabrud, au nord de Ramallah, après avoir essuyé des tirs des forces de sécurité israéliennes.

Lundi, un officier de la police des frontières israélienne a été tué et un autre légèrement blessé lors d’une attaque terroriste près de la Porte d’Hérode, dans la vieille ville de Jérusalem .

L’officier tué a été identifié comme étant le sergent israélo-américain. Elisheva Rose Ida Lubin, 20 ans, du kibboutz Sa’ad, près de la frontière avec Gaza.

Le président américain Joe Biden a confirmé mardi que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait rejeté sa demande de pause dans les combats à Gaza.

«Je lui ai demandé une pause. Il a réussi », a déclaré Biden en réponse à la question d’un journaliste lors d’un événement à la Maison Blanche à Washington. « J’attends toujours d’entendre d’autres choses. »

Mardi également, le président israélien Isaac Herzog a déclaré à la vice-présidente américaine Kamala Harris qu’il n’y aurait pas de cessez-le-feu tant que le Hamas n’aurait pas libéré les plus de 240 otages détenus à Gaza.

JForum.fr avec jns

Les ministres des Affaires étrangères du G7 à Tokyo, le 8 novembre 2023. Source : Twitter

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires