Les Palestiniens déjouent un attentat de Daesh contre Israël

1
1916
Les policiers français, entre autres, -ici un instructeur CRS – forment les forces de sécurité palestiniennes, malgré les ambivalences et flous politiques

Les forces de l’AP déjouent un attentat-suicide de l’Etat islamique contre Israël

Les forces palestiniennes ont arrêté une femme de 23 ans, vivant en Cisjordanie,  il y a deux semaines; l’AP affirme que l’attaque terroriste perpétrée par une enseignante visait à “déstabiliser la région”; une campagne en ligne appelle à sa libération, [ NDLR : puisqu’elle ne devait tuer que des Juifs].

L’Autorité palestinienne a déjoué une attaque projetée par l’Etat islamique par une enseignante de 23 ans, originaire de la ville de Kalkilya, en Cisjordanie, a annoncé dimanche un haut responsable de l’Autorité palestinienne. La terroriste présumée a été arrêtée il y a deux semaines par les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne et est en détention depuis.

L’arrestation d’Ala ‘Bashir, d’un village situé près de Kalkilya, a déclenché une campagne en ligne réclamant sa libération du fait que la suspecte est une femme. En réponse, l’Autorité palestinienne a été contrainte de publier une déclaration vague sur son arrestation.

 

Le terroriste présumé de l'Etat islamique Ala Bashir

La terroriste présumée de l’Etat islamique Ala Bashir

 

Une source palestinienne de haut rang a déclaré à Ynet et à sa publication-sœur, Yedioth Aharonoth, que Bashir avait rejoint l’Etat islamique après avoir été approchée par l’application de messagerie instantanée cryptée Telegram afin de se lancer dans une mission suicide. Après cette première rencontre, elle était en contact avec des membres de l’Etat islamique en Syrie et dans la bande de Gaza, qui lui ont envoyé un livret de formation en ligne sur la fabrication d’une bombe. 

Les sources palestiniennes ont déclaré que Bashir avait, par le passé, exprimé sa solidarité avec Al-Qaïda et le mouvement salafiste qui opère dans la bande de Gaza. C’est une enseignante du Coran qui avait des problèmes sociaux et qui avait décidé de mettre fin à ses jours en commettant l’attaque.

L’arrestation de Bashir était une source d’embarras pour l’Autorité palestinienne en raison de ses liens familiaux avec un haut responsable des services de renseignement.

L’Autorité palestinienne a récemment reçu une flotte de véhicules blindés des États-Unis, avec l’approbation israélienne

L’Autorité palestinienne a récemment reçu une flotte de véhicules blindés des États-Unis, avec l’approbation israélienne

 

Les forces de sécurité palestiniennes ont déjoué plusieurs attaques contre des civils israéliens et des cibles militaires au cours de l’année écoulée. La semaine dernière, il est apparu que les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne avaient reçu 10 véhicules blindés des États-Unis il y a quatre mois, avec l’approbation d’Israël.

La coopération de l’Autorité palestinienne en matière de sécurité avec Israël se poursuit malgré le refus de l’Autorité palestinienne d’accepter des recettes fiscales d’Israël, avec des sommes affectées au soutien de familles terroristes déduites par Jérusalem.

Elior Levy | Publié: 05.26.19, 08:35

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.