Les femmes sont invitées à quitter leur travail lundi 7 novembre.@ MLADEN ANTONOV / AFP
Le collectif Les Glorieuses appelle les Françaises à cesser toute activité professionnelle lundi 7 novembre à 16h34, pour dénoncer l’écart de salaire entre les femmes et les hommes.

Les Françaises sont appelées à cesser toute activité professionnelle lundi 7 novembre à 16h34 et 7,5 secondes. À partir de cette date précise et jusqu’à la fin de l’année 2016, les femmes travailleraient « bénévolement » selon les calculs du collectif Les Glorieuses, qui milite pour défendre l’égalité salariale entre les hommes et les femmes dans l’Hexagone, a relevé France Bleu

Un appel dans toute la France. « Tout travail mérite salaire. Offre valable, toute l’année pour les hommes, uniquement jusqu’au 7 novembre à 16h34 pour les femmes », ironise le collectif qui a lancé un appel à la mobilisation sur Facebook. Si cet appel à arrêter le travail est lancé dans toute la France, des événements sont également organisés à Nantes et à Lyon. Le collectif s’est inspiré du mouvement lancé par les Islandaises le 24 octobre dernier, où les femmes avaient cessé le travail à 14h38 dans tout le pays.

Une discrimination salariale. Les Glorieuses entendent dénoncer cet écart de salaire qui persiste entre les femmes et les hommes en France, de 11% environ selon l’Observatoire des inégalités. « Nous ne souhaitons pas attendre l’an 2186 pour atteindre l’égalité salariale. Nous ne souhaitons pas attendre 170 ans pour atteindre cette parité », écrit le collectif sur son site. Le Forum économique mondial avait indiqué que l’égalité salariale entre les genres serait atteinte en 2186 en France. L’opération #7Novembre16h34 appelle également les hommes à se mobiliser aux côtés des femmes. 

Europe 1

4 Commentaires

  1. Yoav vous n’êtes bien qu’un petit homme pour parler comme ça d’une femme qui travaille en étant enceinte, et qui vit un accouchement. Ok c’est la vie mais vous n’avez pas idée de ce que ça suppose de fatigue, nausées et autres difficultés. Vous n’arrivez pas aux chevilles d’une femme, vous etes irrespectueux des femmes

  2. J’ose espérer qu’en contre partie, cette injustice infâme qu’est le congé maternité, enfin, va sauter… Tu veux un salaire égal ? Ok, mais alors désolé, quand t’accouches, tu prends une semaine de congés maladie, ni plus ni moins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.