Le projet de loi pour aider les soldats dans leurs études a été adopté par l’opposition et la majorité à l’exclusion des partis arabes ont voté contre.
Après des semaines de débat entre la majorité et l’opposition, la loi « pour les études des soldats», qui a provoqué des remous dans le système politique, a été approuvée par les membres de la Knesset à une majorité de 55 pour et 6 contre que sont les membres de la liste commune (parti arabe) dans un vote de censure. En conséquence, l’opposition était constituée de la liste commune – parti arabe – alors que l’opposition  était absente du vote – même si elle avait auparavant décidé de soutenir le projet de loi. Les membres du parti RAAM, et les députés Idit Silman (Yamina) et Jida Rinawi Zoabi (Meretz) – étaient absents du vote de défiance en troisième lecture afin de ne pas voter contre le gouvernement.

Juste avant le vote, et par crainte que la coalition n’ait pas la majorité pour faire passer la loi dans sa forme actuelle, le ministre de la Défense Gantz a proposé un compromis avec l’opposition, dans lequel le financement serait porté à 75 % des frais de scolarité au lieu de 66 % comme ça aurait dû l’être. Pour rappel, le débat portait sur la proposition du  chef de l’opposition, Netanyahu qui demandait une aide de 100 % pour aider les soldats mais le gouvernement Bennett a refusé avec seulement 65 %. Finalement, Gantz a intervenu pour un accord à 75 %.

Suite à la proposition améliorée de Gantz, le parti Likud s’est réunie et a décidé de soutenir la proposition. Le Likud a déclaré : « C’est une victoire pour le Likud : notre lutte a conduit à une augmentation des bourses pour les combattants de Tsahal. La décision a été prise avec l’approbation de tous les dirigeants du bloc de droite. »
Cependant, certaines parties de l’opposition se sont opposées au vote du projet de loi, notamment le député Bezalel Smutrich du parti sionisme religieux, qui a déclaré : « C’est l’occasion de prendre une position claire, sans faux fuyant. Avoir une ligne claire et sans défaut. Gantz a donné 9 % supplémentaires et tout le monde s’est soudainement couché, alors que l’on demandait 100%.
Selon un projet de loi adopté par le gouvernement, le fonds « Alloués aux réservistes » financera 75 % des frais de scolarité universitaires annuels dans un établissement d’enseignement supérieur et des établissements artistiques, jusqu’à 3 ans d’études ou jusqu’à 4 ans pour certaines professions. Après la fin de l’année au cours de laquelle il a été libéré du service régulier ou permanent en cas d’engagement ou durant la période de réserve si elle dure plus d’un an.
L’éligibilité sera donnée à un soldat qui a servi comme soldat pendant une période comme indiqué dans la loi, à un soldat dont les parents ont reçu des allocations familiales, qui était un soldat isolé ou qui est un membre de la population arabe, y compris le druze ou si c’est un soldat nouvellement immigré. Un soldat aura droit à une prestation même s’il n’a pas terminé sa période de service ou s’il a été muté vers un autre poste, si cela a été libéré en raison d’une blessure.
Dans les heures qui ont précédé le vote, alors qu’il est apparu qu’il n’y avait pas de majorité pour la coalition, l’opposition a décidé d’entrer en guerre pour embarrasser la coalition qui n’a pas réussi à obtenir une majorité pour une simple loi aidant les soldats. L’opposition a déclaré qu’elle accepterait de soutenir uniquement la loi sous réserve que la  proposition d’augmenter la bourse à hauteur de 100 % des frais des études. La coalition a refusé et a lancé une campagne de pression contre le Likud.
Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre de la Défense Benny Gantz ont évoqué une tentative d’adoption de la loi. Dans sa déclaration aux médias, Bennett a déclaré : « Les combattants de Tsahal se sont battus pour nous, et aujourd’hui c’est à notre tour de nous battre pour eux. Donnez-leur ce qu’ils méritent aujourd’hui, et non dans six mois, ou  dans quatre ans de plus si le Likoud revient au pouvoir. J’interpelle les membres de l’opposition : le rôle de l’opposition est de combattre le gouvernement, pas de combattre nos combattants. Ne faites pas de la petite politique. Ne levez pas la main sur les combattants de Tsahal. Mais il faudrait aussi se demander pourquoi Bennett n’a pas approuvé l’aide à 100  % du Likoud ?

Gantz, qui fait la promotion de la loi, s’est également exprimé aujourd’hui à l’ouverture d’une réunion du parti bleu et blanc, exhortant Mansour Abbas et d’autres membres de la coalition arabe et de l’opposition à soutenir la loi :
« J’en appelle à Netanyahu, sans cynisme, vous êtes une personne qui aime les soldats de Tsahal, et je sais que vous n’avez pas joué pour la sécurité d’Israël même lorsque vous aviez un intérêt politique clair. Je pense que c’est exactement l’occasion pour continuer sur cette ligne – pour œuvrer et prendre la bonne décision », a déclaré le ministre de la Défense Gantz.
« Voter contre la loi c’est faire du mal aux soldats »
Devant la Knesset, des étudiants , anciens combattants de Tsahal, ont manifesté pour tenter de persuader les députés de voter en faveur de la loi. Les manifestants tenaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : « Ne laissez pas les combattants derrière », et aussi « Khalas avec les jeux politiques ».
Lors d’une réunion du parti Likud lundi matin, des cris se sont fait entendre lorsque Miri Regev a déclaré : « Nous avons décidé d’être une opposition militante et de nous opposer à toutes les lois du gouvernement, il n’y a pas de changement avec les soldats, tout le monde est prêt à renverser le gouvernement.
Avigdor Lieberman a déclaré lors d’une réunion des chefs des partis à midi  » qu’il appelait les députés du Likud qui en avaient déjà parlé en 2008 à venir voter. « Par conséquent, nous sommes dans cette situation. Toutes les histoires de compromis sont des excuses. La vérité est que, comme j’ai dit, il y a un engagement ici, la priorité de Netanyahu est d’abord les partis Haredi et les combattants attendront. Nous ferons tout pour faire passer la loi. »
Finalement ce qu’a dit Libermann était complètement faux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.