L’immeuble du journal le Monde à Paris © RICCARDO MILANI / HANS LUCAS

« Le Monde », Israël et le Maroc… parlons en le moins possible, j’ai mal à la tête!

« Le Monde » trouverait-il insupportable de parler de l’accord Maroc – Israël?

Le journal Le Monde a pratiquement passé sous silence l’accord de paix signé entre le Maroc et Israël. Un oubli certainement motivé par l’idéologie du fameux « journal de référence ».

La newsletter du journal Le Monde en date du vendredi 11 décembre 2020, cette newsletter que tous les abonnés reçoivent à domicile ou au bureau, et qui recense l’ensemble des sujets qu’un honnête homme doit connaître, ne dit pas un mot de l’accord de paix Maroc – Israël, ni du rôle joué par Donald Trump. Rien ! Nada ! La Covid en France et dans le monde, le plan de relance européen, Trump sur le départ, la condamnation de Gaston Flosse, les déplacés de Tessit au Mali, la mise en examen du milliardaire Jimmy Lai à Hong Kong, les espèces animales menacées, l’Euro de Handball et quelques autres sujets mineurs… Mais le Maroc et Israël ? Rien !

Fétiches idéologiques

S’agirait-il d’un oubli ? En principe, dans la hiérarchie de l’information d’un grand quotidien, un accord de ce type évoque FORCÉMENT quelque chose ! Des larmes ou des rires, mais pas rien. Première interprétation: l’information dérange. Elle ne fait pas plaisir. Alors, on l’oublie.

C’est en effet une souffrance pour un progressiste français de devoir renoncer à ses fétiches idéologiques.

Et les Palestiniens, ce « peuple » que le Monde cajole, plaint, victimise depuis cinquante ans est un fétiche qui perd chaque jour un peu plus de consistance.

Pour autant que je me souvienne – j’ai passé 23 ans au Monde -, les journalistes n’en ont jamais eu que pour eux. Tous étaient persuadés que les Israéliens avaient assassiné Mohamed al Durah et procédaient à des opérations quotidiennes de nettoyage ethnique en Cisjordanie.

J’ai avoué une fois à un collègue que j’avais passé des vacances à Tel Aviv. Ledit collègue – un garçon d’une gentillesse peu commune – a ouvert la bouche et a eu le souffle coupé comme si je lui avais donné un direct dans l’estomac.

Si j’avais dit l’Iran ou la Corée du Nord, il aurait certainement été intéressé. Mais Israël relevait pour lui de l’impensable. Une figure du mal peut être ?

L’accord Israël-Maroc est-il si regrettable qu’il soit préférable d’en retarder la communication au lecteur le plus longtemps possible?

Si le non-traitement de l’accord Israël-Maroc n’est pas d’un oubli, c’est qu’il y a refus.

Sommes-nous arrivés à ce tournant historique où un journal gomme l’actualité parce que cette actualité ne cadre pas avec la vision du monde de ses journalistes ? L’accord Israël-Maroc est-il si regrettable qu’il soit préférable d’en retarder la communication au lecteur le plus longtemps possible ? Impensable ! Mais en cette période de Me too, de George Floyd et de woke, l’hypothèse n’est pas à écarter.

Sortir du déni

Le déni offre une perspective intéressante. Le déni est un refus pathologique de la réalité. Voir le monde arabe embrasser des Israéliens serait-il insupportable à des journalistes du Monde ? Comment accepter que ce monde arabe que Le Monde a cajolé, victimisé, excusé des décennies durant, comment accepter sa soudaine versatilité ? Comment comprendre le revirement de tous ces dirigeants qui ont expliqué qu’une douleur insensée les saisissait à l’idée de partager une terre d’islam avec des Juifs en position souveraine, et signent un accord de paix avec Israël ? Aussi facilement qu’une personne enrhumée jette un mouchoir en papier !

Car enfin, il se montre bien vénal ce monde arabe. Quoi, il aurait suffi d’une petite reconnaissance des droits du Maroc sur le Sahara occidental riche en phosphate, et que les Américains sortent leur carnet de chèques diplomatique pour que les « Palestiniens », un vocable qui a nourri politiquement et affectivement la gauche européenne depuis cinquante ans, passent à la trappe ?

 Lire la suite dans https://www.causeur.fr/le-monde-accord-de-paix-israel-maroc-188579

6 Commentaires

  1. C Est trop d’honneur que de perdre son temps et de l espace médiatique pour parler de ce torchon qui chez moi a longtemps servi de papier hygiénique et que même mon postérieur a fini par me demander d’arrêter de l utiliser à cause des démangeaisons qu’il lui provoquait !!!

  2. Tous ces accords de paix sont très bien mais attention à l’excès de confiance.

    J’ai en mémoire un livre (fiction) dont le titre est MESSIADA où l’auteur imagine un scénario où tous les pays arabes signent spontanément la paix avec Israel et inondent le pays de touristes venus soi disant pour visiter le pays. Ces touristes sont en fait des agents qui structurent des groupes terroristes avec les arabes israéliens. Ces derniers se déguisent en juifs orthodoxes et brulent les églises, ce qui provoque une guerre entre Israel et la chrétienté (tous les pays européens) chauffée à blanc par le Vatican … Israel ne s’en sort qu’en menaçant de larguer des bombes atomiques sur toutes les capitales arabes et européennes.
    Bref un scénario cauchemardesque qui peut se réaliser. Israel doit rester très vigilant avec ces nouveaux touristes !!!!!

  3. Les journeaux y compris télévisés sont révélateurs de la non-pluralité de l’information et donc de la désinformation institutionnalisée que nous subissons depuis des décennies en France.

    Les fakes-news cyber attaques et les conspirationismes en tous genres rendent encore plus opaque ce phénomène .

    Et là avec le Monde du silence et du déni un peu comme notre Ministre des Affaires qui lui sont très étrangères à l’entendre le Brian qui veut recentrer « en marche arrière » les normalisations israélo arabes vers les Palestiniens eux mêmes lâchés par leurs alliés fatigués de couvrir mensonges historiques corruptions endémiques et terrorisme organisé par toutes ces organisations islamo fascistes comme Fatah Djihad, Daesh, Alkaida , Boko Haram, Hezbollah , et bien sûr l’Iran des Ayatollahs.

    Trump a fait bouger le monde on ne le dit pas assez ! et le journal le Monde s’en trouve ébranlé ! et la France …. également .

  4. Bien interprété , en effet le journal l’immonde comme l’appelait De Gaulle est un journal qui veut cacher la vérité et toujours mentir est son sport favori, préférant détourner les vrais sujets et amener le lecteur à lire des nouvelles trafiquées, journal de gauchisme et des bobos parisiens, ce journal sera un jour condamné à disparaître…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.